logo site

AFI n°25 2016 - 2017

URUGUAY - Par Stefania Émiliani

URUGUAY - Par Stefania Émiliani

Année Francophone Internationale 2016 - 2017



Avec la crise chez ses voisins, l’Uruguay n’échappe pas au ralentissement économique. Le gouvernement doit éviter la récession et faire face aux demandes des syndicats. C’est vers l’extérieur que le petit pays se tourne, en tentant de diversifier ses partenaires commerciaux et cherchant de nouveaux accords de coopération. Heureusement, quelques bonnes nouvelles donnent une lueur d’espoir, à savoir, les bons résultats de la saison touristique de cet été (janvier-février), la meilleure entente avec l’Argentine grâce au gouvernement de Mauricio Macri et la création en Uruguay de la première école 100 % écologique d’Amérique latine.

POLITIQUE

Tabaré Vazquez poursuit avec son gouvernement de centre gauche dans une conjoncture économique régionale défavorable. De plus, il hérite de la politique de José Mujica, accusé d’avoir délaissé les défis économiques au profit de choix de société. Il lui est difficile dans ces conditions de donner suite à ses promesses électorales. Cinq mois après sa prise de fonction, le 6 août 2015, Tabaré Vazquez a fait face à une grève générale des syndicats de gauche. Les secteurs de la santé et de l’éducation réclament régulièrement des augmentations salariales. Les chauffeurs de taxi se sont manifestés à plusieurs reprises pour s’opposer à l’arrivée de « Uber  ». Ce service qui suscite des controverses dans plusieurs villes du monde opère déjà à Montevideo, bien que le gouvernement ne l’ait pas encore officiellement autorisé.

Le Front Ample, le parti au pouvoir, semble affaibli. Le vice-président, Raúl Sendic s’est vu décrédibilisé pour cause de polémiques autour de la véracité de son titre universitaire obtenu à Cuba et de sa gestion lorsqu’il était directeur de l’Administration nationale des combustibles (ANCAP) qui affronte aujourd’hui de sérieux problèmes financiers. En contrepartie l’Uruguay gagne de l’importance sur la scène internationale. L’ex-ministre des Affaires étrangères Luis Almagro a été élu Secrétaire général de l’OEA (Organisation des États Américains) en mai 2015. Depuis sa prise de fonction, il attaque durement le gouvernement de Nicolás Maduro au Venezuela. Almagro a invoqué la charte démocratique de l’OEA, instrument utilisé pour suspendre un État en cas d’altération de l’ordre constitutionnel, ce qui selon lui est le cas au Venezuela. De plus, il soutient activement la demande de référendum révocatoire de l’opposition de Maduro.


JPEG - 123.4 ko
Le président uruguayen s’est rendu en visite officielle à Paris en octobre 2015 (Ph : présidence française)

La polémique fait rage au sein des pays membres de l’OEA. D’autre part Tabaré Vazquez qui a exercé la présidence du Mercosur (l’union douanière sud-américaine) du 21 décembre 2015 au 21 juin 2016 a tenté de redémarrer les négociations entre le Mercosur et l’Union européenne. Les relations entre l’Uruguay et la France ont été à l’honneur. Le président uruguayen s’est rendu en visite officielle à Paris en octobre 2015. L’objectif était de renforcer les liens entre les deux pays dans les secteurs de l’éducation, de la recherche et de la défense, mais aussi d’obtenir le soutien de la France dans les négociations UE-Mercosur. En février 2016 le mandataire français fut de passage en Uruguay. La visite, qui inclut une rencontre avec la communauté française au Lycée Français de Montevideo et un discours à l’Institut Pasteur de Montevideo a permis de confirmer les accords de coopération bilatérale passés à Paris en octobre 2015 dans les domaines de la défense, de l’éducation et de la recherche. La France a exprimé son soutien à l’Uruguay qui occupe un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies depuis janvier 2016, et finalement François Hollande a affirmé à son homologue uruguayen son appui dans les négociations UE-Mercosur.

ÉCONOMIE

Avec l’Argentine et le Brésil en crise, les exportations uruguayennes accusent le coup et l’économie uruguayenne connaît un net ralentissement. Le nouveau gouvernement de Mauricio Macri en Argentine laisse toutefois présager une ouverture du pays voisin et une amélioration des relations bilatérales. En effet l’Uruguay et l’Argentine des Kirchner avaient connu plusieurs conflits avec notamment le blocage d’un pont entre les deux pays. Cette amélioration s’est déjà fait ressentir cet été avec l’afflux de touristes argentins sur les côtes uruguayennes qui ont largement compensé la chute du nombre de touristes brésiliens. Le tourisme est un secteur qui se porte bien en Uruguay. Le gouvernement cherche à éviter la récession, à maintenir le taux d’inflation en dessous des 10 % et garder ainsi sa qualification « investment grade » qui lui est cruciale pour pouvoir attirer les investissements étrangers. C’est dans cette optique que le ministre de l’Économie a présenté un plan d’ajustement fiscal qui prévoit une augmentation d’impôts selon les catégories de revenus, la mise en vigueur de ce plan représente une priorité pour l’exécutif. Avec la crise politique et économique au Brésil, l’Uruguay a perdu un marché très important et cherche donc des accords avec d’autres pays. Tabaré Vazquez a affirmé l’intérêt de son gouvernement de signer un traité de libre commerce avec la Chine qui est devenue le principal partenaire économique du pays. Par ailleurs l’exécutif a annoncé que le président se rendra en Russie l’année prochaine pour renforcer les liens commerciaux et de coopération entre les deux États. L’Uruguay est membre observateur de l’Alliance du Pacifique, communauté économique regroupant quatre pays latino-américains qui jouissent aujourd’hui d’une croissance économique : le Chili, la Colombie,le Pérou et le Mexique. L’Argentine est également devenue, aux côtés de l’Uruguay, membre observateur dans cette communauté. Cela laisse présager un rapprochement du bloc des pays du Pacifique et du Mercosur qui favorisera les échanges commerciaux. Quant à l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur, malgré l’expression de soutien de François Hollande, il sera difficile à ce dernier de renoncer aux subsides de la politique agricole commune de l’UE, compte tenu du mécontentement actuel des agriculteurs français.

SOCIÉTÉ

Le phénomène « El Niño » a engendré des pluies intenses sur une grande partie de l’Amérique latine début 2016 et plusieurs départements uruguayens ont été touchés par des inondations. En avril 2016 la ville de Dolores à l’ouest du pays a été frappée par une tornade faisant cinq morts, de nombreux blessés et des dégâts impressionnants. Une première pour l’Uruguay qui n’avait encore jamais connu ce type de manifestation climatique. Les Uruguayens ont cependant fait preuve d’une solidarité exemplaire et très vite grâce à la générosité des citoyens, matériels de construction, aliments et ressources financières ont pu être acheminés vers les zones affectées.

JPEG - 71.8 ko
La première école 100 % écologique (Ph : Facebook - una escuela sustentable)

Les Uruguayens savent innover, la première école 100 % écologique d’Amérique latine a ouvert ses portes en mars 2016 dans la petite ville de Jaureguiberry. L’association sans but lucratif TAGMA a pris en charge cette initiative avec l’appui financier de la marque Nevex du groupe Unilever. Le projet a été mené par Michael Reynolds, architecte américain connu pour ses expérimentations en vue d’une architecture alternative et novatrice. Plus de 200 bénévoles venus du monde entier ont œuvré à la construction de l’école écologique construite à plus de 60 % avec des déchets et autosuffisante grâce à son toit recouvert de panneaux solaires ainsi qu’à la récupération des eaux de pluie. Devant ce succès l’association souhaite reproduire l’expérience dans d’autres villages.

JPEG - 79.4 ko
Le bonheur ? Simple comme un egoportrait avec le footballer Egidio Arevalo (Ph : Facebook AUF)

Côté football, la passion des Uruguayens, les supporters ont été plutôt déçus. La « Celeste » a fait triste figure à la Coupe Amérique centenaire qui a eu lieu aux États-Unis pour célébrer les 100 ans de la CONMEBOL (Confédération sud-américaine de football) et de la «  Copa América ». L’Uruguay pourtant sacré 15 fois champion dans ce tournoi a été très vite éliminé. Heureusement, la sélection uruguayenne maintient une bonne position dans le classement des éliminatoires pour la Coupe du monde de football de 2018 en Russie. Toujours dans le domaine des sports, le pays a suivi de près la Coupe du monde de rugby de 2015. Même si la modeste sélection nationale « los Teros » n’a gagné aucun match, l’Uruguay n’a participé au cours de son histoire qu’à trois coupes mondiales de rugby, la qualification a donc déjà représenté un exploit en soi et chaque essai marqué a été reçu comme une petite victoire. Par ailleurs, les Uruguayens espèrent pouvoir remporter une médaille aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro d’août 2016. La délégation uruguayenne qui partira au Brésil, comprenant 16 sportifs, est la plus nombreuse de l’histoire du pays. L’Uruguay sera représenté en athlétisme, natation, voile, tennis, aviron, judo et sports équestres. Pour ce qui est du monde du spectacle, un évènement a marqué Montevideo en février 2016 : le concert des Rolling Stones. Le légendaire groupe de rock, toujours très en forme, a ébloui les spectateurs venus de tous coins de l’Uruguay au stade « Centenario » à Montevideo. Les Uruguayens savent apprécier la musique de tous genres et n’ont pas délaissé les tubes du passé. Tous les ans, la nuit du 24 août, c’est-à-dire la veille du jour férié national du 25 août, les Montévidéens de tous les âges célèbrent la « Noche de la nostalgia » (ou « nuit de la nostalgie »), une nuit dédiée à danser sur la musique des années yé-yé et disco.


HISTOIRE- GÉOGRAPHIE
La République orientale de l’Uruguay (en espagnol República Oriental del Uruguay) est un pays d’Amérique du Sud situé au sud du Brésil et à l’est de l’Argentine, dont il est séparé par le fleuve Uruguay. Le pays a une superficie totale de 176 220 km² et un peu plus de 3 millions d’habitants.
HISTOIRE
· 1515 Díaz de Solís pénètre dans le Río de la Plata
· 1724 Fondation de Montevideo
· 25/08/1828 Indépendance de l’Uruguay.
· 18/07/1830 – Première Constitution
· 1865-1870 Guerre de la Triple-Alliance (Argentine, Brésil, Uruguay) contre le Paraguay
· 1930 Première Coupe du monde de football, en Uruguay (remportée par ce pays).
· 1950 Uruguay Champion du monde de football, Stade de Maracana, Brésil
· 1973 Début de la dictature militaire
· 1985 Fin du régime militaire
· 1986 : « Uruguay Round » qui a abouti aux accords de Marrakech (avril 1994), donnant naissance à l’Organisation mondiale du commerce (1995).
· 1991 : Création du Mercosur. Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay.
· 2002 : crise économique
· 1/03/2005 : Tabaré Vazquez prend ses fonctions en tant que président de la République. Premier gouvernement du Front Ample (coalition de gauche) de l’histoire du pays.
· 1/03/2010 : José Mujica du Front Ample prend ses fonctions en tant que président de la République
· 1/03/2015 : Tabaré Vazquez revient à la tête du pays

JPEG - 30.1 ko
Stefania Émiliani
MSc Etudes latino-américaines
Université d’Oxford
stefania.emiliani@googlemail.com

Photo du logo : Flickr - Rodrigo Olivera

Même thématique

Photographie de presse / Dessin de presse

Tunisie - Tozeur
Tunisie - Tozeur ©Arnaud Galy
ouvrir la galerie TUNISIE, instantanés !
©Ramzy Bensaadi
ouvrir la galerie ALGERIE - la vision noire et blanche de Ramzy Bensaadi.
©http://www.patriciawillocq.com/
ouvrir la galerie RD CONGO - Blanc Ebène par Patricia Willocq
Ph : Flickr - luc mercelis
Ph : Flickr - luc mercelis
ouvrir la galerie BELGIQUE - Bruxelles - les humeurs d’une ville
Ph : Baptiste de Ville d'Avray - www.baptiste-dva.fr - 12
Ph : Baptiste de Ville d’Avray - www.baptiste-dva.fr - 12
ouvrir la galerie MAROC - les photos de Baptiste de Ville d’Avray
Salutations à la foule !
Salutations à la foule !
Photo : Arnaud Galy - Agora Francophone
ouvrir la galerie FRANCE - Dis-moi dix mots à l’Académie française - GRAND TOUR 2017
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - (...)
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - 15
ouvrir la galerie VIETNAM - les photos de Laurent Catach
Laureline Mattiussi, de la gouaille, de l'esprit et du talent à (...)
Laureline Mattiussi, de la gouaille, de l’esprit et du talent à revendre...
Photo : Arnaud Galy (2017)
ouvrir la galerie FRANCE - Le Festival International de la BD - Angoulême - GRAND TOUR 2017
Marie, studieuse. Comme les autres !
Marie, studieuse. Comme les autres !
Ph : Arnaud Galy - Agora
ouvrir la galerie POLOGNE - Théâtre francophone - Résidence à Zabrze - GRAND TOUR 2017
©Arnaud Galy / ZigZag
ouvrir la galerie SÉNÉGAL - Balade dans Saint-Louis
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 6
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 6
ouvrir la galerie CAMBODGE - les photos de nate q (Flickr)
Ph : Yan Buske - MNHN / Madibenthos - 4
Ph : Yan Buske - MNHN / Madibenthos - 4
ouvrir la galerie MARTINIQUE / France - Les photos de l’expédition Madibenthos
mirela momanu - bucarest - 2014
mirela momanu - bucarest - 2014
ouvrir la galerie ROUMANIE - instantanés - FaceBook : Street View Photography Romania
Genève - Ph : Flickr - luis marina
Genève - Ph : Flickr - luis marina
ouvrir la galerie SUISSE - Des villes, de l’eau et des montagnes...
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Ph : Arnaud Galy - Agora francophone
ouvrir la galerie MAROC - Festival "On marche" à Marrakech - GRAND TOUR 2017
Allée des baobabs
Allée des baobabs ©Frank Vassen / Flickr
ouvrir la galerie MADAGASCAR - éloge de la diversité ! (Ph : Frank Vassen / Flickr)
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 12
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 12
ouvrir la galerie SAO - TOME et PRINCIPE - les photos d’Antoine Boureau