logo site

Économie

ROUMANIE -

ROUMANIE -

Par Mariana PERISANU, professeur - Bucarest



...

JPEG - 20.5 ko

POLITIQUE

L’année 2014 est dominée par les échéances électorales européennes (25 mai) et présidentielles (novembre). Les débats sur les enjeux continentaux ont été devancés par la politique locale et la coalition Union Sociale Démocrate, au pouvoir depuis mai 2012, s’est effondrée malgré les serments de fidélité et les engagements pris. Les libéraux ont quitté avec fracas ce tandem pour passer dans l’opposition. Pour maintenir une majorité parlementaire, le Premier ministre Victor Ponta s’est allié avec les Magyars de l’UDMR. Le rapport de force est passé de 70 % de députés favorables au gouvernement Ponta II à environ 60 % d’élus proches du cabinet Ponta III. Les élections européennes ont fait office de relevé précis des forces en présence d’autant plus que les partis sont allés seuls au combat. Le résultat a confirmé les attentes. Le grand vainqueur est la coalition dirigée par le PSD de Victor Ponta, car sur les 32 députés roumains du Parlement Européen ils ont pu en envoyer 16, le Parti National Liberal (qui a changé de leader et décidé de joindre le Parti Populaire Européen) 6, le Parti Démocrate Liberal 5, le nouveau parti présidentiel PMP 2 députés, l’UDMR 2 et enfin le candidat indépendant Mircea Diaconu qui a remporté 7 % des suffrages. On regrette la quasi-absence de débats sur les thématiques continentales importantes, la pénurie de bilans concrets des eurodéputés sortants, un euroscepticisme qui s’insinue subrepticement et le faible niveau de participation. L’élection du nouveau chef de l’État en novembre voit s’affronter une dizaine de candidats dont le Premier ministre Victor Ponta coalisant les forces de gauche et le représentant des forces de la droite qui a tenté de s’unir avec pas mal d’échauffement. Le PNL et le PDL arrivent à faire une union et à proposer un candidat unique.

ÉCONOMIE

La croissance économique de la Roumanie est de 3 % environ en 2014 (une des plus élevées de l’Union européenne). La notation de la Roumanie s’est accru (Baa3) sur fond d’amélioration des indicateurs macro-économiques et de la réduction du risque de la zone euro. Le changement de perception de Moody’s confirme le fait que la perspective de croissance et consolidation fiscale s’inscrit dans la durée affirme le ministre du Budget Liviu Voinea (Ziarul financiar 14/04/2014). L’absorption des fonds européens s’est élevée à 34 % en 2013, une nette augmentation par rapport aux années précédentes, mais bien insuffisante. Le taux d’échange est resté stable. L’industrie constitue le principal moteur de l’économie soutenue par L’inflation est descendue fin 2013 à 1,55 %, influencée par une bonne production agricole et la réduction de la TVA pour les produits de panification de 24 % à 9 %. Les prix des denrées alimentaires ont baissé de 1,8 %. Les 2 % de déficit budgétaire établis par le FMI et la Commission Européenne ont été atteints, mais les investissements étrangers en Roumanie (2,7 Md€) restent encore 3 fois plus réduits qu’en 2008 (3,5 Md€). L’agriculture roumaine a profité de bonnes conditions climatiques, mais reste encore mal irriguée. Le chômage de 7,1 % est inférieur à celui de la zone euro (11 %). Le manque d’infrastructures dans les transports reste la plus grande déficience structurelle de l’économie roumaine et les avancées, en dépit des efforts, sont encore timides. À part la construction hyper urgente d’autoroutes, on relance pour 2015 le chantier du canal reliant
Bucarest au Danube, on tente de finaliser la nouvelle ligne de métro à Bucarest et d’en construire une à Timisoara. L ’efficacité énergétique, combustible secret, est devenu un enjeu principal pour l’économie roumaine. L’isolation industrielle entraînerait des économies conséquentes, car les pertes d’énergie dans le secteur industriel roumain s’élèvent de 30 à 35 % tandis que 40 à 50 % de l’énergie utilisée dans les immeubles est tout simplement gaspillée. La cible 20/20/20 fixée par Bruxelles pour l’année 2020 sera probablement ratée dans sa composante efficacité énergétique, les 20 % de réduction d’émissions de CO2 et d’énergie renouvelable dans la production nationale étant pratiquement atteints. Il faut inciter le consommateur à investir pour économiser l’énergie et les 5 Md€ nécessaires pour la réhabilitation thermique des appartements mal isolés sont un prix lourd à payer. L’Association roumaine pour la promotion de l’efficacité énergétique (ARPEE) a comme objectif de promouvoir les activités qui visent l’efficacité énergétique par le dialogue avec les décideurs politiques, les consommateurs et les ONG...


Extrait de la contribution publiée dans l’AFI 2014-2015


Ph : Timisoara, ville jeune qui tire la croissance vers le haut. (Flickr - Evive)

Même thématique

Photographie de presse / Dessin de presse

Tunisie - Tozeur
Tunisie - Tozeur ©Arnaud Galy
ouvrir la galerie TUNISIE, instantanés !
©Ramzy Bensaadi
ouvrir la galerie ALGERIE - la vision noire et blanche de Ramzy Bensaadi.
©http://www.patriciawillocq.com/
ouvrir la galerie RD CONGO - Blanc Ebène par Patricia Willocq
Ph : Flickr - ashley bayles
Ph : Flickr - ashley bayles
ouvrir la galerie BELGIQUE - Bruxelles - les humeurs d’une ville
Ph : Baptiste de Ville d'Avray - www.baptiste-dva.fr - 11
Ph : Baptiste de Ville d’Avray - www.baptiste-dva.fr - 11
ouvrir la galerie MAROC - les photos de Baptiste de Ville d’Avray
Félicitations mesdemoiselles from the GLEN EIRA COLLEGE en Australie.
Félicitations mesdemoiselles from the GLEN EIRA COLLEGE en Australie.
Photo : Arnaud Galy - Agora Francophone
ouvrir la galerie FRANCE - Dis-moi dix mots à l’Académie française - GRAND TOUR 2017
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - (...)
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - 14
ouvrir la galerie VIETNAM - les photos de Laurent Catach
La routine, ici !
La routine, ici !
Photo : Arnaud Galy (2013)
ouvrir la galerie FRANCE - Le Festival International de la BD - Angoulême - GRAND TOUR 2017
Atelier dessin.
Atelier dessin.
Ph : Arnaud Galy - Agora
ouvrir la galerie POLOGNE - Théâtre francophone - Résidence à Zabrze - GRAND TOUR 2017
©Arnaud Galy / ZigZag
ouvrir la galerie SÉNÉGAL - Balade dans Saint-Louis
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 8
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 8
ouvrir la galerie CAMBODGE - les photos de nate q (Flickr)
Ph : Laure Corbari - MNHN / Madibenthos
Ph : Laure Corbari - MNHN / Madibenthos
ouvrir la galerie MARTINIQUE / France - Les photos de l’expédition Madibenthos
alex cruceru - bucarest - 2015
alex cruceru - bucarest - 2015
ouvrir la galerie ROUMANIE - instantanés - FaceBook : Street View Photography Romania
Lausanne - Ph : Flickr - didier ZMI
Lausanne - Ph : Flickr - didier ZMI
ouvrir la galerie SUISSE - Des villes, de l’eau et des montagnes...
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Ph : Arnaud Galy - Agora francophone
ouvrir la galerie MAROC - Festival "On marche" à Marrakech - GRAND TOUR 2017
Allée des baobabs
Allée des baobabs ©Frank Vassen / Flickr
ouvrir la galerie MADAGASCAR - éloge de la diversité ! (Ph : Frank Vassen / Flickr)
Leila Alaoui - www.leilaalaoui.com
Leila Alaoui - www.leilaalaoui.com
ouvrir la galerie Photographies de LEILA ALAOUI - victime des attentats de Ouagadougou - 01 2016
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 14
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 14
ouvrir la galerie SAO - TOME et PRINCIPE - les photos d’Antoine Boureau