logo site

Le Grand Tour 2017

ARMENIE - La QUINZAINE de la francophonie

ARMENIE - La QUINZAINE de la francophonie

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Lusine Nalbandyan



Le prochain Sommet de la Francophonie se tiendra en Arménie en 2018. Pays de forte tradition francophone, l’Arménie est sous le feu des projecteurs ! Le Grand Tour y fait donc escale. Non pas pour un événement mais pour une quinzaine francophone éclectique. Lusine Nalbandyan, présidente du Parlement francophone des jeunes de l’Arménie, sera les yeux et la plume d’Agora pendant ce moment privilégié...

Une plateforme arménienne de la dramaturgie francophone contemporaine

Quelle plateforme pourrait réunir les élèves de 13-19 ans, la langue française et le théâtre ? L’idée de la création du 1er Festival National de Théâtre des Jeunes Francophones en Arménie est née à Poznan, en Pologne, grâce à Jan Nowak et Iris Munos de Drameducation. L’appel à candidatures à la 1re édition du festival a été lancé par l’Alliance Française d’Arménie en septembre. Suite à la sélection, une convention a été signée et les troupes sélectionnées ont commencé à travailler sur la pièce de leur choix parmi les pièces du recueil « 10 sur 10 ».


JPEG - 240.6 ko

Une formation d’une semaine organisée par une comédienne de Drameducation a été offerte aux professeurs de français, qui tout au long de l’année scolaire ont travaillé avec les troupes de théâtre. Pour la première étape, les spectacles ont été présentés lors du Festival National de Théâtre des Jeunes Francophones en présence d’un jury au théâtre dramatique de Gumri. La seconde étape s’est déroulée à Erevan la capitale. Les organisateurs du festival semblent avoir trouvé un moyen parfait pour la promotion de la langue française et la mise à l’honneur du théâtre contemporain francophone. Pour ce qui est du jeu des élèves, c’était vraiment fascinant. Les jeunes acteurs s’exprimaient dans une langue étrangère, pourtant cette petite barrière linguistique a été sans aucun doute franchie. Ce qui comptait le plus était la sincérité et le contact des élèves avec le public. Enfin, le festival était une belle aventure pour les élèves et leurs professeurs qui peuvent être fiers du beau parcours et du brillant résultat.

Suite à l’inauguration du festival à Erevan la responsable de la médiathèque de l’Alliance française d’Arménie et l’initiatrice du projet Lusine Abgarian a aimablement accepté de répondre à quelques questions relatives au projet.

JPEG - 71.7 ko

C’est pour la première fois en Arménie qu’un tel festival est organisé. Comment est née l’idée de ce projet ?
L’idée remonte à il y a déjà un an, quand on est allé avec ma troupe à Poznan dans le cadre du Festival International des Etudiants Francophones en Pologne. Le festival était composé en deux parties : une partie pour les étudiants, puis une seconde partie pour les scolaires. Ils jouaient les pièces de « 10 sur 10 ». On a eu l’idée de faire le même festival en Arménie, parce qu’évidemment en Arménie nous n’avions rien de tel pour les enfants de 13 à 19 ans.

Les jeunes ont souvent peur de s’exprimer dans une langue étrangère. Est-ce qu’il y avait la barrière de la langue ? Comment a- t-elle été surmontée ?

Oui, bien sûr, pour les enfants il y a eu une petite barrière linguistique, parce que dans la plupart des écoles le français n’est pas une langue obligatoire, c’est la troisième langue étrangère. Les pièces ont été traduites par leurs professeurs pour une bonne compréhension par les élèves, mais ils ont surmonté cette difficulté et vous voyez le résultat !

La tâche du jury n’est pas simple, étant donné que toutes les troupes ont fait de leur mieux pour que leur mise en scène soit la meilleure possible. Selon quels critères les élèves sont-ils évalués par le jury ?

Les critères, nous les avons composés nous-mêmes avec les membres du jury. Bien sûr, il s’agit de l’originalité de la mise en scène, le plaisir de jouer, le contact avec le public, le contact entre eux et, bien sûr, la partie linguistique, leur facilité à s’exprimer.

La première édition du festival a eu beaucoup de succès, le projet aura-t-il une suite ? L’intégration des étudiants dans le projet, est-elle prévue à l’avenir ?
Nous l’espérons, pour cette première édition seize écoles se sont inscrites. Finalement quatre n’ont pas participé pour diverses raisons... Bien sûr, nous allons continuer le projet, l’année prochaine nous essaierons d’intégrer les étudiants des facultés de français.


JPEG - 221.1 ko

Photos : Alizée Russo, chargée de la culture et de la communication à l’Alliance Française d’Arménie.

Les articles

ROUMANIE - Haïkunoi, le Grand Tour fait escale en Roumanie pour un petit poème

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Ioana Stancescu


MAROC - "On marche", festival de danse contemporaine

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Arnaud Galy


HONGRIE - Mars, mois de la francophonie

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Le Journal francophone de Budapest




MAROC - "On marche", festival de danse contemporaine

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017


TOGO - Festival International des Lucioles Bleues - Filbleu

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Anani Agboh




BURKINA FASO - FESPACO - le dossier réactualisé

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017


BURKINA FASO - Festival "Rendez-vous chez nous"

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Jérôme William Bationo



POLOGNE - 10/10 propulse la francophonie en haut de l’affiche ! Acte II

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Arnaud Galy


POLOGNE - 10/10 propulse la francophonie en haut de l’affiche ! Acte I

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Arnaud Galy



FRANCE - FIBD, la migration annuelle des bédéistes !

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Arnaud Galy



BURKINA FASO - FESPACO - Le retour du Niger

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017






FRANCE - MyFrenchFilmFestival

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017 - Par Arnaud Galy


FRANCE - MyFrenchFilmFestival

Partenariat AGORA / GRAND TOUR 2017


LE GRAND TOUR

le fil rouge d’Agora en 2017




Photographie de presse / Dessin de presse

©Ramzy Bensaadi
ouvrir la galerie ALGERIE - la vision noire et blanche de Ramzy Bensaadi.
Ph : Flickr - vincent anderlucci
Ph : Flickr - vincent anderlucci
ouvrir la galerie BELGIQUE - Bruxelles - les humeurs d’une ville
Ph : Baptiste de Ville d'Avray - www.baptiste-dva.fr - 12
Ph : Baptiste de Ville d’Avray - www.baptiste-dva.fr - 12
ouvrir la galerie MAROC - les photos de Baptiste de Ville d’Avray
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - (...)
Ph : Laurent Catach - http://laurentcatach.wixsite.com/photos - 11
ouvrir la galerie VIETNAM - les photos de Laurent Catach
Fresque murale au coeur de la ville
Fresque murale au coeur de la ville
Photo : Arnaud Galy
ouvrir la galerie FRANCE - Le Festival International de la BD - Angoulême - GRAND TOUR 2017
Sufo, Eva, Elise... Elise rencontrent des lycéens.
Sufo, Eva, Elise... Elise rencontrent des lycéens.
Ph : Arnaud Galy - Agora
ouvrir la galerie POLOGNE - Théâtre francophone - Résidence à Zabrze - GRAND TOUR 2017
©Arnaud Galy / ZigZag
ouvrir la galerie SÉNÉGAL - Balade dans Saint-Louis
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 5
Cambodge - Ph : nate q (Flickr) - 5
ouvrir la galerie CAMBODGE - les photos de nate q (Flickr)
Ph : Yan Buske - MNHN / Madibenthos - 5
Ph : Yan Buske - MNHN / Madibenthos - 5
ouvrir la galerie MARTINIQUE / France - Les photos de l’expédition Madibenthos
alexandra anghel - brasov - 2015
alexandra anghel - brasov - 2015
ouvrir la galerie ROUMANIE - instantanés - FaceBook : Street View Photography Romania
Genève - Ph : Flickr - luis marina
Genève - Ph : Flickr - luis marina
ouvrir la galerie SUISSE - Des villes, de l’eau et des montagnes...
Une dernière envolée
Une dernière envolée
Ph : Arnaud Galy - Agora francophone
ouvrir la galerie MAROC - Festival "On marche" à Marrakech - GRAND TOUR 2017
Allée des baobabs
Allée des baobabs ©Frank Vassen / Flickr
ouvrir la galerie MADAGASCAR - éloge de la diversité ! (Ph : Frank Vassen / Flickr)
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 3
Ph : Antoine Boureau - www.antoine-photos.com - 3
ouvrir la galerie SAO - TOME et PRINCIPE - les photos d’Antoine Boureau