Agora francophone | l'information revitalisée

Infolettre 119 - février 2017

Faire les courses

Faire ses courses : rien de très excitant, rien de plus banal, et ça revient souvent. Il y a les marchés, mais seulement le mardi dans mon coin, alors que je ne suis justement pas libre ce jour-là. À l’autre bout de la ville, le marché du samedi grouille de monde. J’adore discuter avec les producteurs de la tendreté d’une viande ou du parfum du basilic tout frais. Or la fin de semaine, la tentation est grande de quitter la ville, la foule et la pollution pour une ballade au bord de l’eau. Mais il faut bien se nourrir et… faires ses courses.
Alors si l’on est pressé, pas question de s’aventurer dans une grande surface, au demeurant loin dans la banlieue. Et puis la vingtaine de mètres du rayon de yaourts me dirige en accéléré vers la sortie avec une liste dont je n’ai pas le tiers dans le charriot. Par chance, mon quartier regorge de petites boutiques, fruitiers ou primeurs ; on y trouve un excellent charcutier et un boulanger honoré par « le meilleur pain au chocolat de la région ». Parfait pour le frais, mais si on a besoin d’un paquet de riz ou d’un flacon de lessive ?
Les grands groupes, dans l’idée fort opportune de soigner une clientèle de proximité, ont ouvert des succursales de taille plus modeste. Ont ainsi poussé comme des champignons des « Carrefour Market », des « Carrefour City » et des « Casino Shop », ainsi baptisés par des parents qui ont dû se croiser trop vite pour se souvenir qu’ils étaient français. Pourquoi pas Carrefour Cité et Carrefour Marché ? La nourriture serait-elle meilleure assaisonnée d’une pincée d’anglais ?
Par bonheur, on peut aussi faire ses emplettes « À 2 pas » et trouver une petite épicerie, à la fois « Utile »… et bien française.

Françoise Tétu de Labsade


QUEBEC - Trois centres d’injection à Montréal

Forte du feu vert donné lundi par Santé Canada, Montréal devrait finalement inaugurer à l’arrivée de l’été ses trois premiers centres d’injection supervisée (CIS), dans les quartiers Ville-Marie et Hochelaga-Maisonneuve. « Ma première réunion sur les sites d’injection supervisée a eu lieu en 2003, quand Insite voulait ouvrir à Montréal », a lancé Gilles Beauregard, quelques instants à peine après avoir accueilli Le Devoir dans les locaux de Spectre de rue.

Le Devoir (Québec)

SUISSE - Un pôle d’excellence dans le data

A l’heure du tout numérique, les données sont toujours plus importantes. Dans tous les domaines, du plus pointu à l’anecdotique, leur poids est tel qu’elles constituent l’un des enjeux majeurs de l’économie de demain. Encore faut-il savoir faire le tri pour pouvoir les exploiter correctement.

La Tribune de Genève (Suisse)

AFRIQUE - Un continent plein d’espoir

Trop souvent, l’Afrique est vue à travers le prisme des problèmes qu’elle connaît. Moi, quand je pense à l’Afrique, je vois un continent à l’énorme potentiel, plein d’espoir et de promesses. Je compte bien tirer parti de ces points forts et mettre en place un cadre de coopération plus ambitieux entre l’Organisation des Nations unies et les dirigeants et peuples de l’Afrique.

L’Orient le Jour (Liban)

BURKINA FASO - Quand des ‘’petites’’ mains touchent à l’art…

nitier des élèves du primaire au théâtre, au dessin, au djembé, au balafon ou à la danse. C’est le projet d’éducation artistique et culturelle dénommé ‘’Graines d’espoir’’ initié par le Théâtre soleil depuis 2015. Chaque semaine dans le quartier Cissin de Ouagadougou, des centaines de jeunes pousses sont encadrés par des professionnels dans différents ateliers. Transmission artistique pour une relève de qualité et éveil des scolaires sont en filigrane.

lefaso.net (Burkina Faso)

BURKINA FASO - Festival "Rendez-vous chez nous"

C’est parti pour le 8e ! Le premier festival des arts de la rue au Burkina Faso, « Rendez-vous chez nous », a tenu à marquer de manière ardente, comme à l’accoutumée, le lancement de ses activités. La Grande parade, première action de taille de la manifestation, a eu lieu le samedi 4 février 2017 à travers la ville de Ouagadougou.

Cameroun - Crise anglophone, Yaoundé s’agite, mais ne communique pas…

Face à la crise dans les deux régions anglophones, Yaoundé s’agite plus qu’il ne communique. Le gouvernement a perdu la guerre de la communication, et ce malgré nous, car nous sommes Camerounais d’un bout à l’autre. Mon indignation aujourd’hui tourne en inquiétude. Qui communique pour le Cameroun ? Qui veut vraiment la paix dans ce pays ?

Jeune Afrique

AFRIQUE - Le Voyage

C’est se lancer dans un long voyage que de partir de chez soi et migrer. Et finalement arrive-t-on jamais un jour ? Le périple commence toujours loin du pays à rejoindre et prend du temps. Des kilomètres parcourus, des pays traversés et des chemins de vie imprévus. Le voyage d’un migrant est fait de moments, qui mis bout à bout, font un voyage. Voici des témoignages, recueillis dans six pays, et qui forment une boucle. Les voix des migrants, des voyageurs, se mêlent, et au final elles ne font qu’une. Elles racontent les voyages, le voyage.

Inkyfada (Tunisie)

ALGERIE - Lutte contre l’informel

Des députés ont jugé décevant qu’au vu des objectifs fixés en matière de collecte d’impôts, que tous les contribuables, mauvais et bons, ne soient pas logés à la même enseigne. Le ministre des Finances reconnaît à demi-mot que l’informel serait, en partie, responsable de la hausse de la valeur des Restes à recouvrer (RAR) de la fiscalité ordinaire. (Ph : Flickr - Intasko)

El Watan (Algérie)

CAMBODGE - Alerte sur le Mékong

A force de barrages et de pompages, le Mékong est en train de perdre ses qualités de fleuve nourricier : poissons et rizières disparaissent au profit d’une politique hydroélectrique menée à grande échelle.

France info (France)

FRANCOPHONIE - Michaëlle Jean pour une Francophonie "de combat"

Après deux années passées à la tête de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean nous livre son appréciation et dit s’inscrire résolument dans la continuité du legs de ses prédécesseurs en portant à son tour l’OIF sur la trajectoire des réalités du moment avec force, y compris là où on ne l’attendait pas, sur la nécessité de lutter "contre le terrorisme et l’embrigadement des jeunes".

afrik.com

Extrait de la galerie :

FRANCE - Le Festival International de la BD - Angoulême - GRAND TOUR 2017


Agora francophone est administré par :
ZigZag magazine & l'Année Francophone Internationale


www.agora-francophone.org