Agora francophone | l'information revitalisée

Infolettre 120 - février 2017

Injonctions calendaires

Sacrebleu ! Qu’apprends-je en ouvrant ma gazette du début de semaine à la page peuple ? (vous avez bien lu, people). Le prince William des Grands Bretons serait en querelle conjugale avec sa Dame. A preuve, « ils ne passeront pas la Saint Valentin ensemble ». Mâtin, quelle nouvelle ! Merci, la presse d’investigation, qu’on croyait un peu assoupie sur des pistes politico-complotistes sans intérêt. Nous voici au cœur de l’actualité, du manquement et du parjure. Damned ! Le prince félon ne se soumet pas à l’injonction calendaire du 14 février. Et il a du mérite.
Non sans courage, à rebours des usages, je voudrais apporter mon soutien à l’Anglais. C’est lui le Résistant, le courageux, le révolutionnaire. Non à l’injonction calendaire ! Non aux diktats de la fête des Mères, des Grand Mères, des Grands Pères, des Neveux, des Nièces, des Voisins, des Secrétaires, pourquoi pas bientôt des Assistant(e)s parlementaires ! Ma maman me disait non sans raison : « Vous devriez me fêter toute l’année ! ». Même si je ne lui ai pas toujours obéi, j’adore le 15 février (aujourd’hui, justement) pour pouvoir être aimable avec mon épouse sans avoir l’air de me forcer. Diantre et palsembleu, résistons à ces injonctions le plus souvent commerciales !
Que tout cela, surtout et nonobstant, ne vous empêche pas de préparer la journée de la Francophonie. Je vous rappelle que c’est le 20 mars. Je vous aurai à l’œil.
Dès le lendemain, puisque vous aurez repris le fil, célébrez le 21 mars la journée du Novruz. Quoitesque ? Cherchez un peu, que diable, ou attendez la journée du dictionnaire !

Loïc Hervouet


POLOGNE - 10/10 propulse la francophonie en haut de l’affiche !

Un vent francophone tourbillonnant venu de Montréal, de Yaoundé, de Belgique, de France et de Suisse s’est abattu sur la Silésie. Sur Zabrze. Ville industrielle, où le charbon est roi, devenue pour quelques jours la capitale du théâtre francophone vivant. L’Éole polonais s’appelle Jan Nowak, c’est lui qui fournit l’énergie à cette tempête pacifique et culturelle. Zabrze, ville phare de la francophonie ? Oui, trois fois oui. Immersion en 2 actes dans cette étape du Grand Tour. Le premier acte ci-dessous ! Le second à suivre...

AFRIQUE SUBSAHARIENNE- La dépénalisation de l’avortement

Le 18 décembre 2014, le Mozambique est devenu, après la Tunisie, l’Afrique du Sud et le Cap-Vert, le quatrième pays africain à légaliser l’interruption volontaire de grossesse. Cette réforme constitue une avancée importante dans un continent où la plupart des pays disposent de législations restrictives en matière d’avortement héritées de la colonisation. Cependant, les dispositions législatives sur l’avortement en Afrique subsaharienne varient significativement en fonction des pays.

wathi.org (Afrique)

MAROC - De la rue à l’Orchestre Philharmonique

À l’occasion du 20e anniversaire de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, trois élèves du programme social et musical Mazaya ont joué sur la scène de l’Église Notre-Dame. Portraits.

Tel Quel (Maroc)

HAITI - Les écoliers dans les rues

Le sourire de Nathan, 11 ans, traduit sa joie d’être aux côtés de ses camarades de classe. Ce lundi 23 janvier, l’adolescent entame sa deuxième semaine de classe depuis le passage de Matthew. Contrairement à la majorité de ses camarades, Nathan ne porte pas d’uniforme. Dans son sac à dos, deux livres abîmés, un cahier et un stylo. Habitant à plus d’une heure de marche de l’école, Nathan, au milieu de cinq autres écoliers, rentre chez lui. La distance ne le décourage point. « A force de parler au cours de la route, on ne se rend pas compte de la distance parcourue », dit-il.

Le Nouvelliste (Haïti)

FRANCE - Tollé contre le slogan olympique de Paris

En affichant sur la tour Eiffel vendredi dernier le nouveau slogan de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, le comité d’organisation ne s’attendait pas à un tel tollé. Le choix d’un slogan en anglais, « Made for Sharing » (Fait pour être partagé), a aussitôt déclenché une petite tempête médiatique. De l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant par les organisations de défense de la langue française, la décision a provoqué des dizaines de protestations. Sans compter la tornade qui s’est emparée des réseaux sociaux.

Le Devoir (Québec)

LIBAN - Le florilège de PICTORAM 2016

PICTORAM est un bel hommage au cinéma libanais et à la scène culturelle et artistique libanaise. Étalée sur 244 pages, la revue est un projet ambitieux qui essaie de condenser la vie culturelle au Liban en 2016. PICTORAM est, en cela, plus qu’une revue ; c’est une sorte de florilège éclectique qui dessine les contours de la vie culturelle au Liban à travers des passions, des histoires, des projets et des rêves.

LUXEMBOURG - Festival des Migrations : un peu de terre lointaine sous les chaussures

Le festival des Migrations, des Cultures et de la Citoyenneté, dont la 34e édition se tiendra début mars à Luxembourg, est un joyeux foutoir. Autant le dire tout de suite : tant mieux ! En plus des danses, des plats, de l’artisanat et des parfums du monde, le festival des Migrations offre un salon littéraire. Plus de 60 auteurs seront présents.

Le Quotidien (Luxembourg)

AFRIQUE - L’Afrique subsaharienne francophone demeure championne

Avec une croissance de 3,7 % en 2016, l’Afrique subsaharienne francophone continue à afficher les meilleures performances du continent. Cette situation favorable pourrait, toutefois, être à l’origine d’un accroissement de la pression migratoire en provenance du reste du continent.

Les Echos (France)

SUISSE - La jolie méthode de lecture helvète

« Nul n’est prophète en son pays », s’amuse Olivier Dubois du Nilac. Le Genevois sait de quoi il parle : la méthode d’apprentissage de la lecture que ce pédagogue passionné a mis au point avec Claude Huguenin, directrice du Centre de psychopédagogie de Genève, est quasi inconnue en Suisse. Pourtant, depuis près de vingt ans, elle a permis à plusieurs millions de jeunes français et belges de déchiffrer la langue de Molière.

24 heures (Suisse)

BURKINA FASO - Festival "Rendez-vous chez nous"

La plateforme festival de « Rendez-vous chez nous » bat son plein. Acrobates, clowns et marionnettes, danseurs, musiciens, etc. tous y vont à cœur joie depuis 24 h à Ouagadougou pour le bonheur des milliers de festivaliers. À la suite d’une cérémonie d’ouverture riche en couleur et surtout en mouvement le 8 février, les différents acteurs sont lancés dans la dynamique de cette 8e édition qui se veut à la hauteur des précédentes, même si les premiers responsables chargés de la Culture au Burkina ont, jusque-là, brillé par leur absence à la manifestation.

Extrait de la galerie :

FRANCE - Le Festival International de la BD - Angoulême - GRAND TOUR 2017


Agora francophone est administré par :
ZigZag magazine & l'Année Francophone Internationale


www.agora-francophone.org