logo site

Arts / Découverte / Diversité culturelle

CANADA / QUEBEC - Les enjeux du hip-hop à Québec

CANADA / QUEBEC - Les enjeux du hip-hop à Québec

champs de bataille des rappeurs


Note de l’auteur, Marie-Thérèse Atséna Abogo :

Le présent article est basé sur une enquête ethnographique déroulée de la période de juin 2011 à décembre 2012 dans les villes de Québec, Montréal et Ottawa, auprès de 31 participants dont 25 sont des rappeurs et rappeuses. Je présente les rappeurs québécois rencontrés tels Webster, Assassin, Showme, Stratège, Les Sozi, Shoody, GLD et Rico Rich comme des guerriers menant des actions de guérilla (Certeau, 1980) pour tenter de résoudre des problèmes d’ordre politique, ethnique et racial, mais également social et économique. Les rappeurs à l’étude ont fait de ces problèmes leurs champs de bataille, soit dans le cas de cette étude, la lutte pour l’authenticité et la prise de conscience, contre les obstacles économiques, et pour le territoire.




Bataille pour l’authenticité et la prise de conscience

Sur la rive nord de Québec (particulièrement dans les secteurs Limoilou et St-Rock), les rappeurs sont souvent issus de familles défavorisées et n’ont pas, pour la plupart, les moyens de s’acheter le matériel musical pour leurs performances comme leurs pairs de la rive-sud de Québec. Surtout dans la basse ville de Québec, les groupes comme le Limoilou Starz ont développé une culture plus « underground » et «  real » (authentique) du rap basée sur leurs expériences de la rue, leur vécu souvent entaché d’obstacles divers ; mais aussi et surtout leur maitrise des techniques de rap, et la profondeur de leurs textes. Ces rappeurs de la rive nord se revendiquent alors le talent, mais pas nécessairement les moyens financiers qu’il faudrait, et concèdent à leurs pairs de la rive sud les moyens, mais pas le talent. Ceci entraine une bataille farouche entre les rappeurs, dont des clashs dans les chansons, ou encore des battles, soit verbalement, puis aussi des bagarres (physiquement). Plusieurs rappeurs racontent ainsi avoir eu à s’affronter physiquement, soit sur les plaines d’Abraham, ou à Montmorency, et qu’il y aurait même eu un décès. Les clashs verbaux sont plus fréquents, par exemple avec GLD, Shoddy, Souldia et Seif, qui, dans la chanson L’underground se ressuscite (2008) dénigrent violemment et crûment leurs collègues ayant trahi les valeurs de l’authenticité au profit de l’industrie :

Maintenant les rappeurs jouent les gangsters, mais ça prend pas de risques
ça se clashe sur internet, mais y a personne qui vend pas des disques
les MC me parlent de rue, mais ils sont tous des mythos
ça joue les durs, mais dans la rue ils ont tous des `clitos ? `
Moi je fais ça pour les plus rudes du rap en style
je donne du 16 barres, les MC pissent dans leurs strings
Les MC pissent dans leurs strings, ils n’ont pas d’éthique
(...)Ca fait du rap académique pour détruire notre image
en plus ça suce des grosses bites pour passer à Musique Plus
(...) Ce sont tous des stars de la guitare et ça, ça me fait de la peine.

Les rappeurs conscients tels Webster, Showme, Assassin et Seif, tous membres du même collectif (Limoilou Starz), sont quant à eux moins hard (crus) dans leurs mots que les autres, mais non moins agressifs. Ils dénoncent les problèmes politico-sociaux de leur localité, et sensibilisent sur les droits civiques, tout en prônant un discours généralement « positif » auprès des jeunes (aller à l’école, ne pas faire de la prison, etc). Leur particularité réside dans le style soutenu de leurs textes ou encore le lyricism, mais aussi les messages conscients qu’ils véhiculent. Ainsi leur rap s’apparente généralement à un rap littéraire, avec des rimes complexes placées en seize mesures, auxquelles ils rajoutent quelques procédés rhétoriques et techniques propres à eux dans l’articulation (l’art de dire les mots) et le flow (rythme sur lequel le rappeur place ses rimes). Webster (leader du collectif Limoilou Starz) est le seul rappeur à partager ses techniques de rap à travers des ateliers d’écriture.


JPEG - 60.7 ko
Webster, Eman (du groupe Accrophone) et Assassin à la soirée de lancement d’un album (bar Bal de lézard) à Limoilou. Ph : Marie-Thérèse Atséna Abogo.

Webster et la prise de conscience du l’histoire cachée de la présence des Noirs

Un des champs de bataille de Webster est de faire prendre conscience de l’histoire de la présence des Noirs au Québec depuis plusieurs siècles, dans le but de combattre la discrimination des Afro-Québécois et de leurs descendants. C’est en fait pour informer un plus grand public souvent mal instruit par les premiers livres d’histoire et autres médias d’information que l’immigration des Noirs serait plus ancienne que les années 70. En fait, selon plusieurs historiens, les premiers Africains arrivés au Canada sont des anciens esclaves libérés ayant aidé la couronne britannique à combattre les indépendantistes américains au 17e siècle, comme le démontre Laurence Hill dans son livre The Book of Negroes (2009). Webster s’intéresse particulièrement à la présence des Noirs au Québec dans sa chanson « Québec History X » (en collaboration avec Karim Ouellet) : il dénonce l’histoire cachée des Noirs au Québec, mais surtout derrière elle celle de l’esclavage, dont on parle moins. Quelques exemples sont cités, dont celui de Mathieu DaCosta, qui est un homme noir (libre) ayant travaillé à titre d’interprète pour les Européens auprès des autochtones, ainsi que d’Olivier Lejeune, arrivé apparemment de Madagascar en 1628, et documenté comme le premier esclave noir africain en Nouvelle-France vendu à plusieurs reprises par des membres du clergé



Bataille pour un marché

Certains rappeurs de la haute ville de Québec se confrontent souvent avec les propriétaires des boites de nuit à cause de leur tentative de promotion dans leurs clubs, à des fins de recrutement des clients. C’est en fait une guerre de marché qui semble être en faveur des nouveaux promoteurs du hip-hop et reggae-dance-hall (dont Eddie et) Natte) qui estiment que la colère des membres de l’industrie mainstream révèle parfois leur embarras à voir les petits promoteurs qu’ils sont grignoter et gagner progressivement leur clientèle. Les confrères « noirs  », souvent recrutés comme videurs de boite de nuit, et travaillant pour les gros promoteurs « blancs » (les propriétaires des clubs tels le Dagobert, le Maurice sur la Grande-Allée) se trouvent alors méprisés et verbalement provoqués, qualifiés entre autres «  d’esclaves modernes  » (extrait de l’entrevue avec Eddie Racine), car ces derniers trahiraient la cause des Noirs pour travailler pour les Blancs riches.

Le marché des petits promoteurs est quant à lui dominé par les entrepreneurs tels Raphael, propriétaire du Label Abuziv Music, ou encore Nicolas, de la boutique et marque vestimentaire Nikélaos, eux aussi québécois de souche. Quelques rares entrepreneurs immigrants africains comme Ulrich, promoteur et propriétaire de la boutique et marque Richo Rich, sortent du lot pour offrir une différence de style et d’approche à la clientèle. Assez respectés, leur notoriété inspire du fait de leur longue expérience dans le milieu. L’appât du gain ne serait alors qu’un prétexte pour justifier sa respectabilité et sa notoriété. Ainsi Stratège, rappeur et entrepreneur (producteur, photographe et vidéographe), aide ses pairs à avoir une visibilité par l’entremise des vidéoclips réalisés à travers son label Cemont Films. Les budgets sont assez restreints, mais l’homme de la stratégie a « toujours un moyen, même quand il n’y a pas moyen » (Extrait de l’entrevue avec Stratège). Ainsi la capacité des rappeurs à créer du revenu en réappropriant leur art pour en faire du business n’est pas exempte de zones d’ombres.


JPEG - 86 ko
Parrano, Webster et GLD pendant le tournage d’un vidéoclip au parc Bardy (Limoilou). Ph : Marie-Thérèse Atséna Abogo.

Bataille de territoire

Il existe des conflits pour la possession du territoire entre les rappeurs et les institutions, mais aussi entre les rappeurs entre eux, et les membres potentiels de gangs de rue. Un rappeur raconte ainsi avoir été gravement poignardé par un autre, pendant que son confrère aurait été menacé de mort, se faisant pointer un pistolet sur le front, certainement par des membres d’un gang de rue qui estimaient que les deux rappeurs n’avaient pas à se retrouver sur leur territoire. Mais les raisons restent assez floues. On fleurte facilement avec le trafic de drogue ou autre stupéfiant dans les milieux hip-hop. Cette raison sera vaguement évoquée au courant de l’enquête, par souci des représailles policières. Les rappeurs insisteront pour dire que les fautifs les connaissaient bien cependant. Certains parmi ces derniers avaient déjà offert à leurs sœurs (de quelques rappeurs) de « danser », sous-entendu, d’être leurs pimps (gérants des prostituées ou danseuses de nuit). On attribuera aux rappeurs agressés des liens avec les réseaux proxénètes, et à certains même d’être à la tête de ces réseaux (1). Il semblerait que les réseaux seraient de nature criminelle et organisés, tel un gang, qui se sectionne en territoire. Néanmoins, la nuance faite est toujours que « c’est à Montréal et pas à Québec », et on précise également : « ils font partie de la mafia haïtienne ». La mafia haïtienne de Montréal-Nord a déjà fait parler d’elle dans plusieurs écrits, cependant, on rappelle que ce ne sont pas forcément des rappeurs, mais plutôt des affiliés aux gangs qui viennent recruter de la clientèle dans des shows (spectacles) de rap.

Le milieu hip-hop de Québec est d’abord un milieu artistique où les rappeurs qui ont du talent veulent transmettre leur passion. Cependant, certains rappeurs conscients se sont hissés en acteurs de la résistance, à partir de tactiques, des arts-de-faire propres à eux pour combattre la domination dont ils sont victimes et contester l’ordre établi (Certeau, 1980). Ils entrent ainsi en conflit avec non seulement certains patrons du business déjà bien établis, mais aussi avec leurs pairs qui ne respectent plus les valeurs de la culture. Plus encore, des rappeurs à l’étude se hérissent en propriétaires terriens, et confrontent l’ordre politique et économique de leur région ; certains pour mettre fin aux injustices régulièrement subies, notamment de la part des agents de police, mais d’autres, pour gagner un revenu longtemps approprié par les acteurs établis du mainstream musical.

(1) Notamment à cause de l’affaire Scorpion, mettant en cause un scandale de prostitution juvénile, reconnue comme étant l’activité lucrative du gang de rue « Wolfpack ». Les proxénètes présumés de « Scorpion », membres de ce gang de rue démantelé par la police en 2002, ont fait face à des chefs d’accusation de gangstérisme, de proxénétisme, d’agressions, d’agression sexuelle, de menaces et d’avoir vécu des rentes des produits de la prostitution des jeunes filles mineures. Deux frères rappeurs d’origine rwandaise sont plusieurs fois signalés à cause de leur appartenance au Wolf Pack, dont un écopera de 30 mois d’emprisonnement, tandis que l’autre associé au collectif de rap 187, ré-écopera de huit autres années de prison pour une prise d’otage. Un troisième rappeur, d’origine haïtienne, qui était quant à lui membre du Limoilou Starz, sera interdit de séjour au Québec.


JPEG - 128 ko
Espace mural marqué par un taggeur dans un coin central du quartier Limoilou. Photo : Marie-Thérèse Abogo.

Même thématique

RD CONGO / INDE - Le Congo comme école de journalisme

Par Marc Capelle - contributeur au réseau Agora francophone


CORÉE du Sud - Le français et nous

expérience de trois étudiants



MALI - Fatoumata Diawara

revient avec l’album "Fenfo"



BOSNIE - "Jall aux yeux"

du rock bosnien à l’accent français


AFRIQUE - Attention, donner des livres à l’Afrique

nuit gravement à sa santé éditoriale



SENEGAL - « Je suis né et j’ai grandi au milieu des livres »

Azo Dieng, jeune poète et animateur culturel



FRANCE / ROUMANIE - CelebRo

application pour redécouvrir l’histoire des Roumains à Paris


MALI / JAPON - Oussouby Sacko

prend la tête d’une université japonaise



LIBAN - « 77 positions libanaises »

un Kama Sutra familial osé, mais correct


ALGERIE - Médina d’Alger

une mémoire à restaurer




MALI - L’art des griots mandingues

traditions et transmission





MALI - La musique pour vaincre la peur

réfugiés du camp de Goudebo


AFRIQUE / FRANCE - Restitution du patrimoine africain

« Nous sommes face à un défi historique »


TUNISIE - Ÿuma

"Poussières d’étoiles"


FRANCE - Eddy de Pretto

coup de poing musical et scénique


THAILANDE - Chasseur de temples

à la recherche du WAT perdu




FRANCOPHONIE - À l’abordage de la solidarité !

L’Hermione à la sauce francophone


MONDE ARABE - "Le Jardin parfumé"

le manuel érotique arabe







FRANCOPHONIE - Une liseuse pour la francophonie

soutenir éditeurs et élèves par le numérique







MALI - Fototala King Massassy

le seul photographe malien aux Rencontres de Bamako



ALGERIE - L’œuvre puissante de Frantz Fanon en débat

8e Festival International du Film Engagé


QUEBEC - Littératures policières

le polar fait chauffer les ventes de livres




QUEBEC / FRANCE - La face cachée de la lune illumine Paris

Par Anne-Marie Pilote et Arnaud Montreuil - Réseau AGORA - AFI




CANADA - La bataille de l’immersion française

au coeur de l’archipel Haida Gwaii




FRANCOPHONIE - Shakespeare et les pétrolettes

histoire d’une caravane itinérante







AFRIQUE / MARTINIQUE - Toto Bona Lokua

un trio pour embrasser la tolérance



AFRIQUE - Les dix penseurs africains

qui veulent achever l’émancipation du continent


MALI - Méprisé par les siens chez lui

Boubacar Traoré fait des merveilles sous d’autres cieux








MONDE - L’UNESCO en crise d’identité

un défi qui attend Audrey Azoulay


MALI - Disparition de Yambo Ouologuem

premier Africain lauréat du Renaudot


FRANCE - Avec Jean Rochefort

au milieu de ses chevaux dans la vallée de la Chevreuse



FRANCE - Les Fables de La Fontaine

animaux personnifiés ou êtres humains déshumanisés ?








EGYPTE - Caire khédivial 150 ans après

à la reconquête du centre - DOSSIER


FRANCE - Visa pour l’image

Par l’ESJ Pro - Partenaire d’Agora






ALGERIE / FRANCE - Kaouther Adimi : Nos Richesses

Par Guy Dugas - auteur du réseau Agora francophone / AFI





TOGO - Défense de copier les villes occidentales

à l’école d’architecture de Lomé


OUZBEKISTAN - Rencontre avec Choazim Minovarov

président de l’Alliance Française de Tachkent






QUEBEC - Langues autochtones

le retour aux sources du malécite





SENEGAL - Protection sociale, formation, accès au financement...

le statut de l’artiste, un moyen de lutte contre la précarité




FRANCE - Le musée du futur

un dialogue plutôt qu’un monologue



RD CONGO - Kokoko !

un ovni kinois de la créativité musicale







AFRIQUE / FRANCE - Trésors de l’Islam

à l’Institut du Monde Arabe (Paris)


LUXEMBOURG - « Les Luxembourgeois et leurs langues »

entre le luxembourgeois du cœur et le français de la raison







AFRIQUE - Quand l’Afrique invente son propre cinéma

loin de Cannes et des canons internationaux


CAP VERT - Archipel

un témoignage de João Ferreira









MALI / AFRIQUE - De l’exotisme à l’acculturation

considérations postcoloniales autour de Noces sacrées de Seydou Badian




LIBAN - « Maison jaune »

Beyrouth se réconcilie avec sa mémoire



CONGO - Le dramaturge Dieudonné Niangouna

investit le théâtre comme on monte sur un ring de boxe



SENEGAL - Kouthia Show

le pouvoir de l’humour











BURKINA FASO - Thomas Sankara

la renaissance d’une icône africaine



KAZAKHSTAN : Quand Astana devient encore plus futuriste

sous l’objectif d’un photographe français




LIBAN - Le florilège de PICTORAM 2016

Par Pascale et Nadine Asmar - Contributrice au réseau AGORA/AFI




MAROC / CONGO - De Rabat à Brazza

le slam révolté d’Aurore Boréale








FRANCE - Ces écrivains binationaux

sur la crête de la nouvelle vague




FRANCE - La langue française

déferle sur les TransMusicales de Rennes


KIRGHIZSTAN - Claude Ménard

un chef français en pays kirghiz



MONDE - Un réseau de « villes refuges »

pourrait accueillir les biens culturels menacés par le terrorisme



MADAGASCAR - Les Surfs, le plus célèbre groupe malgache de l’histoire

Par Jean Claude Amboise - Docteur en droit - Avocat au barreau de Paris (Droit de la culture)


MONDE - Vestiges d’empire

en lumière naturelle à la chambre 4x5








LIBAN - 5 de PIC, dévoiler l’art !

Vidéoblog tenu par Randa Sadaka - journaliste et écrivaine




POLOGNE / HAITI - Halka/Haïti : un projet inédit de collaboration culturelle

Par Sara del Rossi - doctorante à l’Université de Varsovie






FRANCE / UKRAINE - La guerre civile en Ukraine russophone, oui,

mais avec l’humour distanciant de Cédric Gras








CAMEROUN - Nadine Bilong

commissaire d’art immatériel



CANADA - Bilinguisme

les Canadiens très majoritairement favorables


BELGIQUE - Toots Thielemans

mort de l’harmoniciste jazz - vidéo




MALI - Sidiki Diabaté

la kora autrement



THAILANDE - Restaurateurs Sans Frontières

réparer sans dénaturer, une mission délicate



CANADA - L’Acadie, si loin, si proche

francophones d’un bord, anglophones de l’autre, et autochtones au milieu
















LIBAN – La revue PICTORAM

les engagés de la culture !


MAROC - Fès et gestes

"le photographe est d’abord un habitant"










ROUMANIE - La belle folie de Cristi Puiu

peintre de Bucarest devenu cinéaste "enragé"





MAROC - Le « plein d’étoiles » et de grâce

Festival des musiques sacrées de Fès


FRANCE - ImageSingulières -

Festival de la photographie documentaire








RD CONGO - Papa Wemba

décortique l’ethnologie du jargon " Cailloux ou Libanga " chez les Congolais



COREE du SUD - Théâtre Francophonie

une troupe unique en Corée










SYRIE - Patrimoine

"on voulait conserver cette image-là de la Syrie, magnifique"


BELGIQUE / FRANCE - L’Union fait la farce !

Les Belges de France Inter prennent l’antenne


BELGIQUE - Ismaël Saidi

rire avec le djihad


MAROC - Oum, poétesse saharienne et lunaire

Par Arnaud Galy - rédaction d’Agora


CONGO - Les nouveaux visages pâles

le blanchiment de la peau






SUISSE - Entre festivals et artistes genevois

c’est : « Je t’aime, moi non plus ! »





MOLDAVIE - De jeunes rappeurs engagés

contre la corruption et la misère



RD CONGO - “L’homme qui répare les femmes”

un film dérangeant pour le gouvernement congolais



FRANCE / GUADELOUPE - cinemanioc.com

une histoire de Guadeloupéens (ultra) passionnés


SENEGAL - Hommage à Cheikh Anta Diop

il était panafricain en chair et en os



FRANCE - Claire Bretécher

aventurière géniale de la Bande dessinée





SUISSE - Stephan Eicher

Le chanteur automate…




BELGIQUE - Devant l’ONU

pour l’examen de ses engagements en matière de droits humains



VIETNAM - Sur les montagnes

dans la vallée, pour regarder le sida en face


SUISSE - Des Suisses brillent

dans la réalité virtuelle


MONDE - Syriens, Afghans, Congolais, Burkinabé...

Portraits d’artistes en résistance qui bataillent pour la liberté d’expression


RDC / BELGIQUE - Baloji, artiste total

mini album : 64 Bits And Malachite



TUNISIE / EUROPE - "Tunisie 2045", le court-métrage qui fait de la Tunisie

une terre d’accueil pour les réfugiés européens





FRANCE - Abd Al Malik

"Scarifications"


MOYEN-ORIENT - Voyage, voyage ... et jamais ne reviens

Mathias Enard, Bruno Boudjelal, Lénaïc Vilain et Hela Lamine


BELGIQUE - Benoît Peeters

« La B.D. reste un médium pertinent »


FRANCE - Biennale des photographes

du monde arabe contemporain





SYRIE / FRANCE - Zyriab

la géniale nouveauté de Bab Assalam


AFRIQUE - Avenir du rock

la piste africaine


LIBAN - Nadine Asmar

une belle promesse pour le cinéma libanais



FRANCE / PARIS - Le Bataclan

lieu d’avant-garde et de mixité dans les années 80


GUINEE - Migrant, entre humour et gravité

un jeune Guinéen met des mots sur son parcours



FRANCOPHONIE - Frantz Fanon

contre l’aliénation psychiatrique


QUEBEC / ETATS-UNIS - Des Montréalais

illuminent la ville de Buffalo




RD CONGO - Top-modèle de l’Afrique

« Donnez-nous dix ans, et Kinshasa sera le Paris africain »




QUEBEC - Un nouveau départ à Montréal

Le défi d’écrire en Français



MOLDAVIE / FRANCE - Valea Antos

aux confins de l’Europe de l’Est


TUNISIE - le printemps de l’Art

extrait d’un documentaire d’Arte




CAMBODGE - "La dernière bobine"

représentera le Cambodge dans la catégorie du meilleur film étranger aux Oscars 2016.




VIETNAM - Du charbon brut

métamorphosé en sculptures



FRANCE - Grand Corps Malade

L’heure des poètes




COTE D’IVOIRE - Abidjan, nouvel eldorado

de la beauté en Afrique de l’Ouest





FRANCE / RUSSIE - Francophonia

un film d’Alexandre Sokourov - vidéo


FRANCE - "Je n’ai aucune admiration pour le malheur"

Rencontre avec l’écrivain Charles Dantzig





BURKINA FASO - L’esprit claqué

Caravane des dix mots - vidéo



SENEGAL - Doudou N’diaye Rose, le « tambour-major »

de la musique sénégalaise, est mort !


PALESTINE - Lina Sleibi

"Helwa ya baladi" - vidéo




MAROC / VIETNAM - Des Vietnamiens contre la destruction

d’une oeuvre architecturale marocaine


FRANCE - Thomas Dutronc, élégance éternelle

Eternels jusqu’à demain - vidéo



RD CONGO - Mort de Kiripi Katembo

la fin du photographe-poète de la rue de Kinshasa


REPUBLIQUE TCHEQUE - L’entre-deux-guerres

un âge d’or pour la diffusion du français en Tchécoslovaquie


SENEGAL - Le pèlerinage Layenne

Un témoignage de Nathalie Guironnet



CANADA / QUEBEC - « Charlebois, par-delà Lindberg »

l’enfant terrible de la chanson québécoise







CANADA / QUEBEC - De quoi le franglais est-il le symptôme ?

les Dead Obies, l’étendard de l’utilisation du franglais


EGYPTE - Le rap

outil d’expression féminine








EGYPTE - Agnès Debiage

Libraire à tout-va


FRANCE - Le livre fait du bien !

Numéro spécial de la Gazette de Montpellier et de nos partenaires de l’ESJ Pro





LIBAN - Ely Dagher

dédie sa Palme d’Or au Liban



FRANCE / ALGERIE - Nacéra Belaza

"car je cherche le vide, et le noir, et le nu !



FRANCE - GUADELOUPE / AFRIQUE - Maryse Condé

Ma relation avc l’Afrique s’est fondée sur un mensonge


FRANCE / AFRIQUE - Marseille

11 - 13 juin : AFRICA FETE




AFRIQUE - Revue de Presse quotidienne

Les commentaires des quotidiens et hebdomadaires africains sur l’actualité du continent.




SUISSE - Le combat à l’épée médiévale

séduit toujours plus de Genevois


SENEGAL - "Terre ceinte" de Mohamed Mbougar Sarr

Salon du livre africain de Genève.






AFRIQUE - Editeurs africains, mondialisez-vous donc !

Par Max Lobe, écrivain camerounais vivant en Suisse.






MADAGASCAR - Kolosary

Un trésor du cinéma malgache par Annick Sedson


MADAGASCAR - RFC - Regard sur l’Océan Indien

Des festivals fédérateurs et catalyseurs par Zo Toniaina


FRANCE - Izia au sommet des vagues

de la vidéo et de la radio...




FRANCE - François Maspero

héraut de toutes les luttes


MADAGASCAR - Cinéma malgache

la renaissance passe par l’animation



ROUMANIE - Le "Regard" qui s’entend

Entetien avec Laurent Couderc, rédacteur en chef de "Regard"


AFRIQUE - Production culturelle, inadéquation...

Par Olympe Bhêly-Quenum, MEROE AFRICA - Université populaire en partenariat avec AGORA.



FRANCE - Aude Henneville

entretien et vidéo



CONGO - Henri Lopes

le romancier du métissage



ETATS-UNIS - Les francophones

Louisiane, les diasporas, le Maine et l’héritage acadien...





FRANCE / ORIENT - Dorsaf Hamdani

fait dialoguer Barbara et Fairouz



CONGO / Francophonie - SONY LABOU TANSI

Entretien : Bernard Magnier, ami de l’écrivain et auteur de la pièce...


ROUMANIE - Speranţa Rădulescu, le choix du son passé.

Regard (Revue francophone de Roumanie)







SUISSE / FRANCE - Mocky, le moqueur !

À écouter le sourire aux lèvres...




CANADA / NOUVEAU - BRUNSWICK

10 francophones du N.-B. à suivre sur Twitter






FRANCE / QUEBEC - Un nouveau musée français

entièrement conçu par un Québécois


MALI / BELGIQUE - Le cinéaste Sissako à propos du film Timbuktu :

« C’est d’abord l’islam qui est pris en otage »


CAMEROUN - Juliette Ombang alias Black Giraffe

elle est styliste... voilà tout !



Kamel Daoud décroche le Prix des cinq continents.

Les étudiants du CESTI (Centre d’études des sciences et techniques de l’information - Dakar), en partenariat avec l’ESJ PRO - France), vous proposent de suivre l’actualité autour du Sommet de Dakar.


FRANCOPHONIE - Qui sont les « pères fondateurs » de la Francophonie ?

Les étudiants du CESTI (Centre d’études des sciences et techniques de l’information - Dakar), en partenariat avec l’ESJ PRO - France), vous proposent de suivre l’actualité autour du Sommet de Dakar


L’Association internationale des libraires francophones célèbre ses 10 ans

Les étudiants du CESTI (Centre d’études des sciences et techniques de l’information - Dakar), en partenariat avec l’ESJ PRO - France), vous proposent de suivre l’actualité autour du Sommet de Dakar.


FRANCE / BELGIQUE / SUISSE - Schuiten et Peeters fantasment Paris.

anticipation fait bon ménage avec une certaine poésie



VANUATU -

Par Christian JOST, professeur à l’Université de la Polynésie française.





FRANCE - Hep Taxi... Omar Sy

"Il pleuvait de la culture... nous, on était à l’abri !"


La francophonie à la radio !

Canada, Suisse, Belgique et France au micro...






MADAGASCAR - Voix indienne et musiciens français

Tritha à l’Alliance Française de Diego Suarez


FRANCE - Patrick Modiano ajoute un Nobel à son « Pedigree »

son dernier livre : "Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier"




CANADA - QUEBEC - Salomé Leclerc

... est de retour ! Voir vidéo.



ÉGYPTE - Les enfants de Menya

la photographe Myriam Abdelaziz


ILE MAURICE - « Francophonie paradoxale »

(Ph : Flickr - sébastien amiet ;l)



CANADA - QUEBEC - Xavier Dolan

un surdoué devenu cinéaste respecté


FRANCOPHONIE - Microphone Francophone

Une radio qui fait beaucoup de bien à la francophonie !




FRANCOPHONIE - Yor : Fous-toi la paix !

Sans oublier les Joueurs de mots !




SUISSE - Bertrand Bitz, une voix à suivre !

Ce n’est plus moi que tu attends






CANADA / QUEBEC - Samian.

Le réveil du guerrier



FRANCOPHONIE - Le français n’a pas dit son dernier mot.

2 heures à écouter Julie Barlow et Jean-Benoît Nadeau,..


SENEGAL - Ousmane Sow et ses grands hommes.

Ceux dont il a fait des géants de glaise et de bronze





ALGERIE - Aux origines des Touaregs.

La préhistorienne Malika Hachid dévoile quelques secrets de ce peuple légendaire


FRANCE - Amandine Bourgeois en concert.

Une tornade d’émotions !











Photographie de presse / Dessin de presse

©http://www.patriciawillocq.com/
ouvrir la galerie RD CONGO - Blanc Ebène par Patricia Willocq
Ph : Flickr - Yann Gar
Ph : Flickr - Yann Gar
ouvrir la galerie BELGIQUE - Bruxelles - les humeurs d’une ville
Ph : Baptiste de Ville d'Avray - www.baptiste-dva.fr - 6
Ph : Baptiste de Ville d’Avray - www.baptiste-dva.fr - 6
ouvrir la galerie MAROC - les photos de Baptiste de Ville d’Avray
Chisinau 2017 - Ph : Arnaud Galy - Agora
Chisinau 2017 - Ph : Arnaud Galy - Agora
ouvrir la galerie MOLDAVIE - Instantanés 2007 - 2017 - Arnaud Galy
Cambodge - Ph : nate q (Flickr)
Cambodge - Ph : nate q (Flickr)
ouvrir la galerie CAMBODGE - les photos de nate q (Flickr)
mirela momanu - bucarest - 2014
mirela momanu - bucarest - 2014
ouvrir la galerie ROUMANIE - instantanés - FaceBook : Street View Photography Romania
Genève - Ph : Flickr - nathalie capitan
Genève - Ph : Flickr - nathalie capitan
ouvrir la galerie SUISSE - Des villes, de l’eau et des montagnes...
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Shifting realities ( Afrique - Europe)
Ph : Arnaud Galy - Agora francophone
ouvrir la galerie MAROC - Festival "On marche" à Marrakech - GRAND TOUR 2017
Leila Alaoui - www.leilaalaoui.com
Leila Alaoui - www.leilaalaoui.com
ouvrir la galerie Photographies de LEILA ALAOUI - victime des attentats de Ouagadougou - 01 2016
ouvrir la galerie AFRIQUE - Les 10 ans d’Afrique in visu - www.afriqueinvisu.org
Quand les institutionnels et politiques se félicitent d'une belle (...)
Quand les institutionnels et politiques se félicitent d’une belle initiative - Ph : Arnaud Galy - Agora francophone
ouvrir la galerie FRANCOPHONIE - L’Hermione vogue sous pavillon "Libres ensemble"