ALGERIE - Lutte contre l’informel

ALGERIE - Lutte contre l’informel

l’Exécutif slalome au gré des circonstances
3 février 2017

Des députés ont jugé décevant qu’au vu des objectifs fixés en matière de collecte d’impôts, que tous les contribuables, mauvais et bons, ne soient pas logés à la même enseigne. Le ministre des Finances reconnaît à demi-mot que l’informel serait, en partie, responsable de la hausse de la valeur des Restes à recouvrer (RAR) de la fiscalité ordinaire.

Lire l'article sur El Watan (Algérie)