Victoire à la Pyrrhus d’un fils à papa

Victoire à la Pyrrhus d’un fils à papa

2 septembre 2016

Le fils à papa, Ali Bongo, vient de gagner les élections « sur le fil » par 49,80 % contre 48,20 % récoltés par son rival, Jean Ping. Avec de violentes contestations à la clé. Comme ce fut le cas, en 2009, quand il accéda au pouvoir par les urnes, en remplacement de son père, Omar Bongo, décédé deux mois plutôt. À cette occasion, à Port Gentil, capitale économique du pays, bâtiments publics et marché furent brûlés, commerces pillés…

Lire l'article sur L’oeil de l’exilé (France - écrit par les journalistes en exil - Maison des journalistes)