Désillusion d’une immigrée

Désillusion d’une immigrée

au Brésil
27 août 2016

La situation socio-politique désastreuse d’Haïti a forcé sœur Atilia et ses trois filles à immigrer au Brésil en février 2016. Après six mois, ses illusions d’une vie nouvelle au Brésil, face au chômage et à la crise économique, se sont transformées peu à peu en cauchemar. Déçue, elle nourrit l’ambition de revenir dans son pays natal. Elle exhorte les autorités haïtiennes à offrir d’autres perspectives aux jeunes afin que d’autres compatriotes ne soient, comme elle et ses filles, victimes de cette crise qui les a poussées à partir.

Lire l'article sur Le Nouvelliste (Haïti)