Toxicomanes

Toxicomanes

la prison ou l’abandon
26 février 2017

Au 31 décembre 2016, plus de 6.000 personnes étaient incarcérées sur la base de la “Loi 52” relative aux stupéfiants. Systématiquement considéré·es comme délinquant·es, les toxicomanes sont délaissé·es ou emprisonné·es. Retour sur une prise en charge difficile.

Lire l'article sur Inkyfada (Tunisie)