11 000 personnes placées arbitrairement en détention préventive

11 000 personnes placées arbitrairement en détention préventive

28 octobre 2018 - par Madagascar tribune

L’enquête menée par Amnesty International pour décrire le non-respect flagrant des droits de l’homme dans les prisons malgaches est très alarmante. Des défenseurs des droits de l’homme dénoncent les conditions carcérales des détenus. « Des milliers de personnes sont maintenues en détention préventive, injustifiée, excessive et prolongée dans des conditions qui mettent leur vie en danger », lance cette instance internationale de défense des droits de l’homme hier au Carlton à Anosy. Ces personnes en attente de procès, et non encore condamnées, constituent 55% des prisonniers.

Lire l'article sur tribune.com (Madagascar)