AFRIQUE - Il faut « interdire »

AFRIQUE - Il faut « interdire »

l’entrée des hommes d’affaires en politique
26 mai 2018

La scène politique africaine voit émerger de plus en plus d’hommes d’affaires, et cela est inquiétant. De Marc Ravalomanana hier à Patrice Talon aujourd’hui en attendant peut-être Moïse Katumbi demain leur ambition ne se limitent plus aux postes ministériels. Tous mettent en avant leur approche pragmatique, censée faire de leur pays la nouvelle Corée du Sud. Cependant, l’histoire et l’analyse politique nous enseignent qu’ils ont toujours tendance à engager leurs nations sur une pente glissante caractérisée par une instabilité politique, une monopolisation de l’économie, et dans le meilleur des cas un creusement des inégalités.

Lire l'article sur Terangaweb (Afrique)