AFRIQUE - Migrants subsahariens entre l’Algérie et le Maroc

AFRIQUE - Migrants subsahariens entre l’Algérie et le Maroc

les damnés de l’Afrique
25 mars 2017

34 migrants de Guinée, du Cameroun, du Mali, du Sénégal et de Côte d’Ivoire, dont 12 mineurs, en attente de régularisation à Oujda, dans le Maroc oriental, ont été arrêtés à la mi-mars, puis refoulés sur le tracé frontalier entre les deux pays. Ils sont pris en étau entre les deux territoires pendant une semaine sans vivres… avant que les autorités algériennes, dans un geste humanitaire, ne les autorisent à pénétrer sur le territoire national et rejoindre Maghnia.

Lire l'article sur El Watan (Algérie)