ALGERIE - Le florissant marché noir des devises

ALGERIE - Le florissant marché noir des devises

Rumeurs de dévaluation
10 mars 2018

En Algérie, tout le monde ou presque préfère le circuit parallèle au système bancaire pour échanger des dinars — non convertibles — avec d’autres monnaies. Et l’écart entre le taux de change officiel et celui du marché noir risque fort de s’aggraver si les rumeurs de dévaluation prochaine se confirment.

Lire l'article sur Orient XXI