ALGERIE - Les écrivains sont beaucoup plus critiqués que les politiques

ALGERIE - Les écrivains sont beaucoup plus critiqués que les politiques

11 novembre 2017

Entre fiction et faits réels, Kouather Adimi, qui a consulté une vingtaine d’ouvrages et des centaines d’articles de presse, a restitué l’histoire d’Edmond Charlot, éditeur français à Alger à l’époque coloniale, à travers le « Nous », une mémoire collective qui n’oublie pas les méfaits de l’occupation française de l’Algérie. Il y a aussi Ryad, jeune Algérien vivant en France, qui n’aime ni Alger ni les livres, qui revient « vider » la librairie... Entretien.

Lire l'article sur El Watan (Algérie)