FRANCE / AFRIQUE - Marseille

FRANCE / AFRIQUE - Marseille

11 - 13 juin : AFRICA FETE
19 mai 2015

Tous les ans, au mois de juin, en ouverture de la saison estivale la ville de Marseille revêt sa plus belle robe avec le festival Africa Fête. Le plus vieux festival de musiques africaines fêtait en 2014 ses 10 ans à Marseille. Un retour en images sur ce grand événement des rencontres culturelles.

COMMUNIQUÉ

« La musique sans frontières brise les barrières, raccourcit les distances et donne
vie à l’existence », tel est l’un des morceaux phare composé par le FAFI band, le
groupe panafricain créé dans le cadre du Festival Africa Fête Itinérant (FAFI).
Venus d’horizons différents, les artistes de Dakar, Yaoundé, Cotonou et Marseille
ont conçu un spectacle alliant hip hop et bikutsi, jazz et mbalax, kora et beat box,
en fon, en wolof ou en langues bantoues. Au-delà de la qualité artistique, la force
du spectacle repose sur cette envie commune de défendre l’unité du continent
par la musique.

Le voyage se poursuit à travers une autre création artistique d’envergure, NZIMBU
project,
initié par le grand Ray Lema. Un pont jeté entre les deux Congo, pays
jumeaux d’entre deux rives dont les capitales sont les plus proches du monde, mais
qui sont si éloignées qu’un visa est aujourd’hui nécessaire pour se rendre
d’une ville à l’autre. La collaboration afro brésilienne initiée dans Nzimbu se retrouve dans Rio Mandingue dont le titre évocateur nous prouve une nouvelle fois la richesse des rencontres culturelles. A découvrir.

Comme chaque année, Africa Fête donnera une large place au documentaire. Le film « Quitte le Pouvoir » de Aïda Grovestin relate la résistance du mouvement
citoyen sénégalais Y en a Marre. Malal Talla alias Fou Malade, directeur artistique du mouvement, explique comment les artistes se battent pour conscientiser la jeunesse africaine, faire respecter la démocratie en Afrique, prouver que l’émancipation citoyenne est indispensable à une création artistique libre. Même si le concept de liberté d’expression diffère d’un continent à l’autre, il demeure au centre de toute révolution culturelle, religieuse, sociale et politique.

Africa Fête c’est aussi et surtout les moments conviviaux que l’on retrouve au cœur du Village, installé sur le Cours Julien, avec des animations musicales, des spectacles de danse, des dégustations culinaires. Les associations qui composent le village présentent le temps d’une journée leur travail dédié à la cause africaine.
A l’ombre des platanes, faute de baobabs, on y défend la diversité culturelle et les droits de l’homme en tant que levier économique et social du continent. Tout un programme.

Comme Mamadou Konté a eu à nous le souffler il y a plus de 35 ans, gardons les yeux ouverts sur le monde, continuons à croire que les cultures s’enrichissent au contact les unes des autres, avec respect et sans a priori, tout simplement.

Cécile Rata
Directrice artistique