FRANCE - Désapprendre la « langue de l’autre »

FRANCE - Désapprendre la « langue de l’autre »

2 juin 2018

Sexiste, la langue française ? « Absolument, rétorque sans hésitation l’auteure et linguiste féministe Florence Montreynaud. Et ce n’est pas la seule, loin de là. Presque toutes les langues le sont parce qu’elles sont à l’image du monde dans lequel nous vivons. Par conséquent, la langue — avec ses mots, sa grammaire, sa façon d’agencer verbe et sujet, ses expressions —, tout concourt à minimiser la violence machiste et à en faire reposer la faute sur les femmes. »

Lire l'article sur Le Devoir (Québec)