Olivier Bleys, "Voyage en Francophonie".

Olivier Bleys, "Voyage en Francophonie".

Le livre célébrant les 40 ans de la Francophonie

Olivier Bleys est tombé dans la marmite de potion francophone depuis bien longtemps. C’est à lui que l’OIF* a demandé d’écrire le livre célébrant les 40 ans de la Francophonie. Il fallait un livre de référence qui fixe dans le temps l’état des lieux de l’organisation en cette année anniversaire. C’est chose faite !

5 mai 2010 - par Arnaud Galy

Une langue au service d’une aventure humaine

Olivier Bleys est tombé dans la marmite de potion francophone depuis bien longtemps. Pour mener à bien cette vocation il écrit des romans ou des essais, partage les mots de ses voyages, il côtoie les artistes et aime plus que tout les mettre en relation, il réfléchit et débat sur l’avenir du livre numérique… ce Bordelais ne manque pas d’activités. C’est à lui que l’OIF* a demandé d’écrire le livre célébrant les 40 ans de la Francophonie. Il fallait un livre de référence qui fixe dans le temps l’état des lieux de l’organisation en cette année anniversaire. C’est chose faite avec « Voyage en Francophonie, une langue autour du monde ». Les « croyants » en la Francophonie y trouveront de multiples entrées les confortant dans leur engagement, les sceptiques se laisseront peut-être convaincre par l’énumération de citations, de faits historiques et de déclarations d’intentions philosophiques et humanistes. Au fil des pages structurées et pédagogiques Olivier Bleys joue en permanence sur deux tableaux : la langue et l’humain. Faire vivre l’une pour épanouir et relier les autres. L’une n’est rien sans les autres.

Richement illustré de photographies imprimant un esprit résolument jeune, artistique et solidaire le livre remonte les pages du roman historique de l’OIF, dévoile les perspectives politiques ou culturelles tout en donnant la parole aux intellectuels qui ont porté à bout de bras autant qu’à bout de mots le concept de la francophonie. À l’instar du poète Aimé Césaire qui écrivait dans les Cahiers de l’Unesco : « La langue dans laquelle je m’exprimais, c’était la langue que j’avais apprise à l’école. Et cela ne me gênait en rien, ne m’a séparé en rien de ma révolte existentielle, et du jaillissement de mon être profond. J’ai plié la langue française à mon vouloir-dire. » Quant à Abdou Diouf, l’actuel Secrétaire général de la Francophonie, il confiait au journal québécois le Devoir : « La liste est longue des pays où les droits de l’homme ou les valeurs de l’État de droit ont été bafoués. C’est la responsabilité première de l’OIF que de s’interposer, en liaison avec les parties concernées, chaque fois que des francophones s’affrontent ou que la paix civile est menacée dans l’un des États membres. »
Organisation viscéralement attachée à la diversité culturelle, outil favorisant les projets d’éducation, soutien aux valeurs démocratiques… les champs d’intervention et les préoccupations de l’OIF touchent aux valeurs humanistes et universelles. Olivier Bleys parvient à synthétiser ce vaste engagement dans un livre coloré et léger ! Une forme gaie et divertissante pour un fond rigoureux et ambitieux !

* OIF : Organisation Internationale de la Francophonie


Voyage en Francophonie

Olivier Bleys

Édition Autrement – mars 2010

le blog d’Olivier Bleys : http://monvolubilis.canalblog.com/