QUEBEC - Crise humanitaire

QUEBEC - Crise humanitaire

Roman québécois
4 juillet 2016

« Je tente sans fin d’aller là où tous mes rêves coïncideraient avec la réalité », confie la narratrice du Léopard ne se déplace pas sans ses taches, le second roman de Bianca Joubert. Des rêves qui sont faits de partage, de justice et de mobilité. Le temps d’un trajet en train entre le Pays basque espagnol et Paris, la jeune Québécoise accumule les descriptions d’hommes, de femmes et de paysages, multiplie les réflexions sur l’état du monde et s’interroge sur la place qu’elle occupe dans l’univers.

Lire l'article sur Le Devoir (Québec)