Au congrès d’écrivains à Tunis, le français libère, mais frustre parfois

Au congrès d’écrivains à Tunis, le français libère, mais frustre parfois

28 septembre 2021 - par L’Orient le Jour 

Imposée ou choisie, la langue française peut ouvrir au monde, mais son usage est parfois frustrant pour refléter les émotions intimes, selon des auteurs réputés réunis ce week-end à Tunis pour le tout premier Congrès mondial des écrivains de langue française.

Lire l'article sur L’Orient le Jour