C’est d’abord le virus de la misère qui frappe les paysans

C’est d’abord le virus de la misère qui frappe les paysans

22 juin 2021 - par Orient XXI 

La conjoncture économique difficile liée à la pandémie et de sévères sécheresses depuis deux ans ont fragilisé les agriculteurs marocains. Si l’agrobusiness s’est maintenu à l’export, les inégalités se sont aggravées dans le monde rural, notamment pour les ouvriers agricoles, principales victimes de la Covid-19.

Lire l'article sur Orient XXI