Carnets Vanteaux - Hexagone

Carnets Vanteaux - Hexagone

7 juin 2022 - par Nicolas Lafon 
 - © Pixabay - Kalhh
© Pixabay - Kalhh

Les Carnets Vanteaux avec l’atelier Microfictions
animé par Milena Mikhaïlova Makarius

Consigne : Réécriture d’une microfiction de Régis Jauffret, Babylone (Microfictions, éd. Gallimard, 2007, Folio, p. 39-40) dont voici le début : La ville est un ventre chaud où nous pouvons continuer à vivre au milieu d’un brouhaha qui nous rappelle avec délice la rumeur des organes de notre mère à l’époque où nous étions encore plongés dans le liquide amniotique. J’ai toujours recherché les lieux éloignés des jardins, des arbres, des coulées vertes comme la bile. J’ai besoin de la fumée des voitures, des camions, des autobus. La pollution est l’odeur de l’activité des hommes, de leur suprématie sur la barbarie des forêts, des bêtes, de la terre avide de nos cadavres. ( …)

La patrie est un polygone à six côtés, borné par des volumes abyssaux d’eau salée, par un lacet d’eau douce serpentant côté Est, des déformations telluriques où prolifèrent stations de ski et restos d’altitude, et des tracés topographiques plus ou moins arbitraires, produits de chocs historiques ceux-là.

Nous étions quatre à avoir fui la famine et la guerre. L’un est mort lors de la traversée du Sahel, un second suite à une rixe dans une prison libyenne. Quand l’embarcation s’est échouée sur la côte sicilienne, il ne restait que moi.

Le drapeau de la patrie est composé de trois bandes verticales : bleu-ecchymose de flashball au thorax, blanc comme neige fondue au véhicule incendié, rouge à lèvres éclatées à la matraque. La devise nationale prescrit la Liberté de parier sur Betclick et de gratter des Cash pour arrondir ou dilapider ses fins de mois, l’Égalité des pauvres quand chargent les boucliers, jaillissent les lacrymos, retentissent les grenades émiettant doigts et paumes de main, et la Fraternité des mass médias et des élus avec les têtes d’affiches du CAC 40, actionnaires majoritaires des premiers et financeurs de campagne des seconds.

À Palerme ils n’ont pas voulu de moi. J’ai poursuivi jusqu’à Munich mais les Allemands m’ont dit de retourner en Italie en vertu du règlement de Dublin. J’ai alors gagné la Belgique, d’où j’ai pu franchir la frontière française par des chemins de traverse.

L’hymne de la patrie exalte le jour glorieux où les citoyens s’armeront puis se rangeront en ordre de bataille, brandiront l’étendard impur tâché de sang et marcheront à l’assaut des envahisseurs pour étancher la soif de mort des sillons qui balafrent la nation.

J’ai commencé par vendre des produits de contrefaçon, lunettes, joujoux, sneakers, puis j’ai rencontré ce coursier Uber, français de souche comme on dit par chez eux. Il m’a loué son compte livreur et son vélo moyennant 50% des recettes.

Tous les cinq ans les citoyens de la patrie sont invités à élire le chef de l’État. Parmi la douzaine de candidats en compétition, malgré les débats les meetings, les portraits sympathiques, déterminés et rassurants mis en valeur sur les affiches placardées aux six coins de l’hexagone et les slogans dédiabolisateurs pondus par des publicitaires Kinder, il est admis que trois ou quatre seulement, désignés par avance, ont une chance d’accéder au second tour.

Tandis que j’attends en face de la pizzeria pour récupérer ma commande, je reçois une notification m’informant de la réélection du président sortant. Les livreurs qui font le pied de grue avec moi sont d’avis que cela vaut mieux pour nous.

Une fois encore les citoyens de la patrie n’ont pas eu le choix entre les deux tendances qui ont le vent en poupe : l’ultralibéralisme 3.0, startup-nation en bras de chemise et Converses série limitée, Rolex Iphone 13 Pro avec application trading, et le fascisme moi je suis pas raciste mais quand même on n’est plus chez nous, blagues xénophobes juste pour de rire, ben quoi ils en font bien dans le Jamel Comedy Club, l’ami Noir qui va bien pour dissiper les derniers doutes.

Je perçois des éclats de voix à travers la porte. Je sonne. Un type à la mine renfrognée m’accueille. Quand je prononce son nom il rectifie mon accent avec hargne. Par-dessus son épaule, je distingue un grand drapeau tricolore qui trône au-dessus de la télé. Trois silhouettes échauffées sont avachies dans le canapé, insultant copieusement les journalistes qui commentent les résultats du scrutin.

Parce que c’est le projet, et qu’il est En Marche depuis la révolution industrielle, le départ à la retraite est repoussé jusqu’à l’admission en soins palliatifs. Le RSA n’est plus une prestation sociale mais un minimum salarial. Pôle Emploi est renommé France Travail, les agences de tout le pays sont équipées de tripaliums et les conseillers sont formés au maniement du fouet. L’argent économisé permettra le financement de cabinets de conseil privés qui convertiront les services publics en entreprises juteuses. L’objectif est à terme de soulager les décideurs, écrasés par le cumul des mandats, de la charge harassante que représente la gouvernance de la patrie.

Il m’arrache les pizzas des mains puis il ouvre les boites une à une. Où’elle est la sauce piquante ?, maugrée-t-il. Je réponds que je ne suis que le livreur, lui rétorque Saleté de clando tu sers à quoi ? Je lui demande le code de confirmation requis par l’application, il mord une part et renchérit Putain en plus c’est tiède. Tu le vires le bronzé ou quoi ? On crève la dalle, grogne l’un des occupants du canapé. On finira bien par vous dégager, dit encore celui qui me toise avant de claquer la porte.

Les citoyens vivent h24 dans le Métaverse de Facebook, parqués dans des cellules capitonnées de neuf mètre cubes designées par Vinci. Ils sont nourris à la cuillère par des drones Deliveroo, hydratés via des biberons volants Véolia, entreprise qui s’est illustrée dans le traitement de l’eau salée et dont le PDG a reçu le Greta Award pour son engagement dans la lutte contre la montée du niveau des mers. L’urine et les selles sont évacués par des intouchables recrutés en Inde. Enfin, sur le modèle du télétravail, la télébaise par sextoys connectés, pilotés par un algorithme Pornhub, est généralisée. Le problème de la surpopulation est résolu. Celui de la natalité à taux zéro n’en est pas un, puisque chacun s’accorde à dire que l’humanité a fait son temps.

Uber m’a déclassé pour n’avoir pas saisi le code, et pour le commentaire acerbe dont m’a gratifié le français. Mon partenariat est tombé à l’eau. Je suis monté jusqu’à Calais. Ce soir, je m’agripperai à la remorque d’un 35 tonnes pour tenter ma chance outre-Manche.