CHYPRE - Par Yiannis E. Ioannou

CHYPRE - Par Yiannis E. Ioannou

Année Francophone Internationale 2016 - 2017
30 septembre 2016
 - © Flickr - Adam Jones
© Flickr - Adam Jones
Les présidents Nicos Anastasiadès et François Hollande (Ph : amb de France à Chypre)

POLITIQUE

« Nous avons de plus en plus besoin de la solidarité entre alliés, entre la France et la République de Chypre », a déclaré René Troccaz, ambassadeur de France à Chypre, lors d’une manifestation organisée le 18 juillet pour condamner l’attentat terroriste du 14 juillet. De fait, Chypre a été profondément touchée par cet attentat et sa solidarité envers le peuple français s’est manifestée à tous les niveaux de la société, soulignant notamment la menace contre un système de valeurs, un mode de vie et une forme de civilisation fondés sur la tradition démocratique de la civilisation européenne.
La collaboration entre Chypre et la France dans la lutte contre le terrorisme, manifestement assez étroite, a été soulignée à plusieurs reprises au cours de l’année écoulée. Au lendemain de l’attentat de Paris survenu en novembre 2015, et à l’occasion de sa visite sur le porte-avions Charles de Gaulle, François Hollande avait fait escale à Chypre et s’était entretenu avec son homologue chypriote, le président Nicos Anastasiadès au sujet du terrorisme, mais aussi des négociations en cours en vue de la résolution du problème chypriote et de la réunification de l’île. Au mois d’avril, les ministres des Affaires étrangères des deux pays, Ioannis Kassoulidès et Jean-Marc Ayrault, ont donné suite à ces entretiens au sommet lors de leur rencontre à Paris pour discuter des problèmes au Moyen-Orient. Pour Ioannis Kassoulidès, ce fut aussi l’occasion d’informer son homologue de l’état des négociations concernant la question chypriote.

La démocratie passe par le droit à l’information (Ph : Flickr - Adam Jones)

ÉCONOMIE

Le souhait réciproque de la France et de Chypre d’améliorer leurs relations diplomatiques et économiques, déjà historiques, montre clairement l’importance de Chypre en tant qu’acteur économique méditerranéen, et l’intérêt d’une facilitation des échanges entre les deux pays. Dans cette perspective, les représentants du Consulat de Chypre à Marseille, de la Chambre de Commerce Franco-Chypriote et de l’OCEMO, de même que le public et les entreprises intéressées, se sont retrouvés début avril 2016 dans un café-débat à Marseille, sur le thème « Chypre, plateforme avancée des échanges économiques en Méditerranée ». Cette manifestation a permis de mieux connaître les opportunités économiques pour la France, la région PACA et Chypre, ainsi que pour les entreprises des deux pays.

C’était une occasion de présenter l’île au public et au monde des affaires français puisque Chypre développe une activité économique dans plusieurs domaines, entre autres l’agriculture, l’industrie, le bâtiment ainsi que le tourisme et les transports maritimes. Une économie prometteuse avec les ressources naturelles qu’elle possède, tels notamment les hydrocarbures. À ce sujet, rappelons que le gouvernement chypriote avait entériné l’année dernière une extension de l’accord donnant à la société française Total des droits d’exploration des gisements de gaz naturel dans les blocs 10 et 11 de la zone économique exclusive chypriote. Suite au troisième appel d’offres international qui a été lancé par le gouvernement chypriote au printemps 2016, parmi les six sociétés qui ont manifesté leur intérêt pour les blocs annoncés, Total a exprimé son désir d’ajouter le bloc 6 à son champ d’exploration au sud-est de l’île.


Une économie tournée vers la mer... (Ph : Flickr - OZinOH)

CULTURE

Les fouilles archéologiques franco-chypriotes ont à Chypre une longue histoire qui remonte aux premières années de la proclamation de la République de Chypre (1960). Même si les fouilles entreprises sur le site de la métropole antique de l’île, Salamine, ont malheureusement été suspendues depuis l’invasion turque de 1974, elles constituent un exemple de collaboration fructueuse entre les scientifiques des deux pays. Collaboration qui s’est poursuivie avec plusieurs campagnes de fouilles : sur le site de l’antique Cition, ville de Zénon, sur le site néolithique de Khirokitia, sur l’antique Amathonte et ailleurs. Récemment, les fouilles effectuées près de Limassol, sur le site de Aghios Tychonas, ont révélé d’importantes constructions qui remontent à la période néolithique et qui, selon les spécialistes, constitueraient le plus ancien témoignage d’activité agricole au monde.
Les activités culturelles franco-chypriotes s’étalent en fait sur toute l’année, grâce à diverses institutions telles que le Département d’Études françaises et européennes de l’Université de Chypre, l’Institut français de Chypre, l’Association des Professeurs de français et l’Association des Diplômés des Universités francophones. Le public francophone a ainsi eu l’occasion d’assister à de nombreuses manifestations : conférences, concerts, débats, films de long et court métrage, soirées de danse moderne et classique. Mais encore une fois, ce fut le mois de mars, le mois de la francophonie, qui a concentré et couronné la richesse de ces échanges avec des soirées également consacrées à la culture populaire, à la gastronomie, au théâtre, etc.

Yiannis E. Ioannou
Université de Chypre
yiannis@ucy.ac.cy