Coupes forestières : le ras-le-bol des Atikamekw

Coupes forestières : le ras-le-bol des Atikamekw

Las de voir leur garde-manger et leur pharmacie être dévastés sous leurs yeux sans même recevoir une compensation décente, disent-ils, les Atikamekw du Québec montent au front.
Manawan avertit le gouvernement québécois : la communauté impose un moratoire sur les coupes forestières, à la demande de ses 32 chefs de territoire. D’autres chefs de territoire de Wemotaci et d’Opitciwan veulent suivre le mouvement.

Lire l'article sur Radio Canada