Dans les hôpitaux universitaires privés, branle-bas de combat contre le coronavirus

Dans les hôpitaux universitaires privés, branle-bas de combat contre le coronavirus

31 mars 2020 - par L’Orient le Jour 

Face à un système hospitalier public déficient et alors que l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri se chargeait, seul, de la prise en charge des patients contaminés par le coronavirus, les hôpitaux privés du Liban n’ont d’autre choix que de se mobiliser dans la lutte contre la pandémie et de préparer leurs structures à l’accueil des patients. Les cinq grands hôpitaux universitaires multiplient les tests de dépistage et traitent déjà des malades après avoir créé des unités dédiées pour l’accueil des malades du Covid-19.

Lire l'article sur L’Orient le jour (Liban)