En France, le facteur s’occupe des vieux

En France, le facteur s’occupe des vieux

22 octobre 2018 - par La Presse (Montréal)

La porte n’est pas fermée à clé. Après avoir cogné trois petits coups, Aurore entre dans l’appartement en criant : « Coucou ! » Jacqueline l’attend dans le salon, bien assise dans son fauteuil. C’est aujourd’hui, mercredi, jour de la visite hebdomadaire. Jacqueline Allaire, 73 ans, a un problème d’infection de peau. Aurore regarde le bobo et lui demande si ça va mieux, ce que ferait d’emblée n’importe quel médecin dans une consultation à domicile

Lire l'article sur La Presse (Canada / Québec)