En Gaspésie, Jean-François Kacou a trouvé son Québec au dernier kilomètre

En Gaspésie, Jean-François Kacou a trouvé son Québec au dernier kilomètre

12 janvier 2021 - par Le Devoir 

« Le rocher percé, c’est la tour Eiffel du Canada ! » Quand Jean-François Kacou parle de la ville pour laquelle il travaille, son sourire s’étire comme la route qu’il faut prendre pour s’y rendre. « Il y a une fierté. C’est une icône. » La première fois qu’il posera son regard sur le monument de calcaire aura été d’ailleurs déterminante pour l’Ivoirien d’origine.

Lire l'article sur Le Devoir