Ibrahim Maïga : « Le dialogue doit être appréhendé non pas comme une solution exclusive, mais comme un élément d’une boîte à outils »

Ibrahim Maïga : « Le dialogue doit être appréhendé non pas comme une solution exclusive, mais comme un élément d’une boîte à outils »

27 octobre 2020 - par Journal du Mali 

La libération récente de plus de 200 djihadistes en échange de celle de 4 otages dont Soumaila Cissé, continue de susciter des interrogations au Mali sur les conséquences qui pourraient en découler. Mais, elle pourrait être également une opportunité pour approfondir les discussions avec les chefs terroristes en vue de faire taire les armes de manière durable.

Lire l'article sur Journal du Mali