Joseph Kabris, premier Blanc à avoir vécu aux Marquises sauva deux fois sa peau

Joseph Kabris, premier Blanc à avoir vécu aux Marquises sauva deux fois sa peau

4 juin 2017

Joseph Kabris mourut très jeune, au terme d’une existence pour le moins singulière : à 43 ans à peine, il rendit son âme à Dieu en ayant toutefois eu la satisfaction de sauver deux fois sa peau ; la première, lorsqu’il s’installa à Nuku Hiva, contraint et forcé par le destin. La seconde fois quand il échappa, à son décès, au pire : certains voulaient l’écorcher et l’empailler pour exhiber ses tatouages…

Lire l'article sur Tahiti Infos (Polynésie française)