« La volonté chinoise de censurer les opinions critiques en Afrique a de quoi inquiéter »

« La volonté chinoise de censurer les opinions critiques en Afrique a de quoi inquiéter »

3 novembre 2018 - par Le Monde Afrique

« J’ai écrit mon éditorial sur la répression des musulmans ouïgours dans la province chinoise du Xinjiang. Quelques heures après la sortie de l’édition papier contenant mon article, j’ai appris que celui-ci ne serait pas mis en ligne. Le lendemain, ma chronique hebdomadaire était supprimée. » Azad Essa est le premier journaliste en Afrique à subir de plein fouet la censure imposée par la Chine aux médias.

Lire l'article sur Le Monde Afrique (France)