Languesol International s’engage dans la promotion des séjours linguistiques dans l’espace caribéen

Languesol International s’engage dans la promotion des séjours linguistiques dans l’espace caribéen

Caraïbe anglophone : quid de la langue française ? (Jamaïque)
21 novembre 2020 - par Rhody-Ann THORPE 
Participantes jamaïcaines en séjour en France - © Languesol International
Participantes jamaïcaines en séjour en France
© Languesol International

Lorsque les gens parlent de la région caribéenne, ils évoquent très souvent les plages paradisiaques ou les aspects culturels séduisants tels que le carnaval dans plusieurs îles ou encore la Reggae Sumfest à la Jamaïque. Certes, cet espace qu’on décrit dans les textes comme étant un melting-pot est caractérisé par la diversité culturelle, mais aussi la diversité linguistique. En effet, nous pouvons y retrouver une multiplicité des langues parlées ; toutefois, cette région est méconnue en tant que destination de séjours linguistiques. Selon une étude réalisée en 2018 par Bonard (1) le Royaume uni est le pays qui a attiré toujours le plus grand nombre d’apprenants d’anglais dans le monde cette année-là. L’étude a été effectuée sur 8 destinations traditionnelles pour les séjours linguistiques en anglais à savoir : l’Australie, le Canada, l’Irlande, Malte, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis. Les pays anglophones de la Caraïbe (on en compte plus de 14) n’y figurent donc nullement et la grande mission de Languesol International est donc de pallier cette absence en promouvant les échanges linguistiques intra-caraïbe, et entre la région et le reste du monde.

Rhody-Ann Thorpe, Fondatrice de Languesol International
© Languesol International

Languesol International est une agence de séjour linguistique basée en Jamaïque que j’ai fondée en 2016. Elle propose des programmes dits tripartites dans le sens où les participants peuvent jouir (1) d’un enseignement de qualité au sein des écoles de langues certifiées, (2) d’un hébergement en famille d’accueil pour faciliter le contact avec les locaux et (3) de sorties culturelles. Languesol International promeut la francophonie en proposant des séjours linguistiques aux Antilles françaises et en France hexagonale, mais également à Cuba pour l’espagnol ou encore en Jamaïque pour la langue anglaise, parmi d’autres destinations.

En outre de vouloir promouvoir le plurilinguisme dans la région et dans le monde, cet engouement pour les séjours linguistiques est dû à ma propre participation dans un programme d’immersion. Il s’agit notamment du programme d’échange inter-interuniversitaire (le Programme France-Caraïbe) qui inclus notamment un séjour en Martinique et d’y séjourner pendant un an. J’ai ainsi pu m’imprégner de la culture de cette belle île qui se situe à seulement 1777 km de la Jamaïque, mon pays d’origine, et maitriser la langue française grâce aux cours que je suivais. C’était une opportunité de partager ma culture avec des locaux qui ne connaissaient pas la Jamaïque et de démystifier certains clichés.

En tant qu’étudiante anglophone à l’époque, l’utilité de participer aux programmes d’immersions s’est traduit par des débouchés professionnels à commencer par un stage effectué au sein de la collectivité territoriale de Martinique (qui s’appelait alors le Conseil Régional de Martinique) par exemple. Aujourd’hui, en plus d’être enseignante à Sciences Po Lille, je suis engagée dans différentes organisations françaises, y compris en tant que relai territorial au sein de l’organisation à but non lucratif 100 000 entrepreneurs.

À travers Languesol International, je voulais permettre aux personnes de tout profil d’accéder à des programmes d’immersions dans la région ou ailleurs, que cela soit pour l’épanouissement personnel ou pour progresser académiquement ou professionnellement. Si nous savons tous et toutes que les langues sont une richesse, les séjours linguistiques possèdent également beaucoup de bienfaits distincts. Par exemple, cela peut rendre les participants plus attrayants sur le plan professionnel parce cela montre qu’ils auraient la capacité à s’adapter à de nouveaux contextes et des nouvelles cultures, de maitriser une langue étrangère et de donc vivre de manière autonome dans un nouveau pays. Cela a aussi tendance également à rendre les gens plus confiants et sûrs d’eux.

Or, dans un si petit espace tel que la Caraïbe, pour mieux atteindre nos objectifs, il est fortement souhaité que les échanges linguistico-culturels soient facilités par plus d’investissements au niveau des systèmes de transport aérien et maritime. En outre, il ne faut pas négliger les politiques de visa qui entravent la mobilité dans la région. Peut-on espérer à un assouplissement des politiques de visa pour les Jamaïquains souhaitant se rendre aux Antilles françaises pour apprendre le français, par exemple ? Cela pourrait être une piste à explorer pour l’ère de l’après covid19 de la part des autorités concernées.

Note :
(1) une entité indépendante spécialisée dans l’étude de marché.


Languesol International
34 Lady Musgrave Road, Unit #19
Kingston 5, la Jamaïque

Courriel : info@languesolinternational.com

Whatsapp : +1 876 330 5327

Précédents Agora mag