Le déclin du français au cégep et à l’université : Suzanne-G. Chartrand

Le déclin du français au cégep et à l’université : Suzanne-G. Chartrand

Si certaines personnes s’étonnent du déclin du français chez les étudiants du cégep et de l’université, Suzanne-G. Chartrand est claire : « Il n’y a pas de changement depuis 30 ans. Il n’y a pas de drame national nouveau ; le drame, il est là depuis longtemps. » Celle qui est didacticienne du français et coordonnatrice du collectif Debout pour l’école ! estime que trop de jeunes arrivent au niveau collégial sans avoir les compétences minimales pour lire et écrire un texte.

Lire l'article sur Radio Canada