Le français n’a pas dit son dernier mot.

Le français n’a pas dit son dernier mot.

2 heures à écouter Julie Barlow et Jean-Benoît Nadeau,..
21 juillet 2014 - par France Culture

Prenant quelques idées reçues à contrepied, "La langue française n’a pas dit son dernier mot" montre que la langue française se porte bien comme langue internationale. Et que son avenir est décidément francophone.

La première heure - le déclin : rumeur ou réalité - est consacrée à la géographie et à la démographie de la langue. La langue française s’exporte depuis 1000 ans. 250 millions de personnes la parlent dans une cinquantaine de pays et que 120 millions l’apprennent un peu partout. Si bien que cela suscite des brassages inusités entre les divers pays francophones.

La deuxième heure - veut-on la mort du français ? - explique que l’expansion de la langue force la remise en question de la doctrine puriste et de l’idée d’une norme unique, que l’on appelle parfois « français international ». Parce que la langue a désormais plusieurs centres, (tout comme l’anglais, l’espagnol et le portugais), la langue française évolue et se transforme.

Retrouvez Julie Barlow et Jean-Benoît Nadeau dans cet article : Le Français, quelle histoire !.

Lire l'article sur France Culture (Radios Francophones Publiques)