Le québécois, un créole à part entière

Le québécois, un créole à part entière

12 avril 2022 - par Le Devoir 

Chez lui, au Togo, Radjoul Mouhamadou parlait la langue de sa mère, l’anoufoh, et celle de son père, le haoussa. Pourtant, il considère le français, comme « l’une de ses langues maternelles ». Pour lui, le français, celui sanctionné par l’Académie française, est une mère porteuse, ou la sœur aînée, d’autres langues, dont le québécois, dont elle ne finit plus d’accoucher.

Lire l'article sur Le Devoir