Le secteur énergétique marocain toujours dépendant du privé

Le secteur énergétique marocain toujours dépendant du privé

4 janvier 2022 - par Orient XXI 

Le Maroc dépend encore très largement de l’importation d’énergies fossiles et d’un secteur privé qui contrôle 84 % de la production d’électricité et la quasi-totalité de la distribution d’énergie. La population est condamnée à subir les conséquences de choix politiques et économiques décidés par une élite, qui tient lieu de partenaire des multinationales et des banques internationales.