Leda Harmicar - Le français, mon amour

Leda Harmicar - Le français, mon amour

1er janvier 2022 - par Aneta Gonța 
 - © Leda Harmicar
© Leda Harmicar

C’est l’amour qui a apporté la langue française dans la vie de Leda Harmicar. Avant la rencontre avec son petit ami français, les liens de la jeune Croate avec la langue du Petit Prince étaient faibles, mais les vibrations du cœur ont redressé la situation.

L’apprentissage en autodidacte l’a aidée à s’habituer peu à peu à l’intonation, la musicalité de la langue, mais aussi aux gestes des gens quand ils la parlent. Ensuite, l’inévitable coup de foudre s’est produit. Leda continue d’être captivée par les différences entre le français et l’anglais, l’allemand et l’italien, des langues qu’elle parle librement. Elle apprécie beaucoup la musique, les séries, les films et la littérature de langue française et elle apprend quelque chose de nouveau tous les jours.

Avec un Master en Droit, un stage en Erasmus+ à Nîmes, plusieurs formations et activité de volontaire, y compris en marketing et publicité numérique, la jeune croate a aussi participé deux fois, en tant que représentante de la Croatie, aux sessions internationales du Parlement Européen des Jeunes, en développant ainsi ses aptitudes à la communication et à l’organisation, mais aussi au journalisme. L’ouverture vers l’international et le multiculturalisme ont fait que Leda se lance depuis plusieurs années dans une activité liée aux hôtels, où elle a la possibilité d’interagir avec des gens de différentes nationalités, cultures et langues parlées, d’organiser des événements et de gérer la communication sur les réseaux sociaux.

Elle sait gérer une équipe et la coordonner, mais aussi planifier les achats pour une grande entreprise et en coordonner les aspects financiers. En plus, Leda dispose d’une expérience importante dans la traduction des textes juridiques en anglais, allemand et français, suite à une formation professionnelle pour les juristes-linguistes qu’elle a passée avec succès. Dans le cadre du même programme, elle a exercé le droit de l’UE pour les juristes-linguistes, la langue croate pour les traducteurs, la terminologie juridique sur le vocabulaire du droit de l’UE, et des outils de traduction en ligne.

Le chant, la danse et le tango

Leda Harmicar est une Croate fière et éclectique, parce qu’à côté des cours de chant choral, la danse latine, le tango argentin et le ballet, la lecture et les randonnées dans la nature, sans compter ses études de base, elle a réussi à apprendre le français de manière individuelle. Elle aimerait poursuivre ses études en France. Elle est convaincue qu’elle utilisera le français dans son travail et pour maintenir les relations avec ses amis français et
francophones.

Et même si en Croatie peu d’élèves apprennent le français à l’école, Leda pense qu’il y a de plus en plus de jeunes qui commencent à l’apprendre eux mêmes, soit parce qu’ils le trouvent nécessaire pour leur vie privée, soit pour des raisons professionnelles. À la question visant son opinion sur l’avenir de la langue française dans son pays, Leda affirme de manière convaincue que le français deviendra la langue de la science, de l’écologie et du droit, et donc les compétences en français seront plus attractives dans le futur pour les jeunes. Et c’est vrai qu’avec des émissaires comme Leda Harmicar, le français et la francophonie peuvent espérer un avenir prometteur en Croatie. En tout cas, la langue qui unifie aujourd’hui près de 300 millions de personnes dans le monde entier peut continuer à compter sur le pouvoir qu’elle exerce sur l’Amour.