Lous and the Yakuza, le Congo à fleur de peau

Lous and the Yakuza, le Congo à fleur de peau

20 octobre 2020 - par RFI 

La chanteuse d’origine congolaise Lous and the Yakuza sort Gore un premier album engagé, entêtant et très autobiographique. Lorsque nous appelons Lous and the Yakuza, la jeune femme de 24 ans est en courte pause, sur le tournage d’un "tiny desk", un concert en format court, pour la radio nationale américaine NPR. Elle y enregistre des morceaux de son disque en version acoustique, nous apprend-elle d’une voix pleine de joie qui contraste avec la gravité de Gore, dont elle a écrit tous les textes et presque toutes les musiques.

Lire l'article sur RFI