Mali - Présidentielle, un premier tour marqué par les violences

Mali - Présidentielle, un premier tour marqué par les violences

30 juillet 2018 - par Le Temps

Les Maliens ont voté dimanche pour le premier tour de l’élection présidentielle. Elle consistait essentiellement en un duel entre le chef de l’État sortant, Ibrahim Boubacar Keita, dit IBK, et un ex-ministre des Finances, Soumaïla Cissé, a priori seul candidat en mesure de le battre. Ce scrutin s’est déroulé sur fond de recrudescence des violences ethniques et islamistes à travers le pays ces derniers mois.

Lire l'article sur Le Temps (Suisse)