MAROC - Quid du marché de la franchise ?

MAROC - Quid du marché de la franchise ?

La franchise est un des modes d’implantation les plus fréquents dans le domaine du commerce. Dès les années soixante, cette dernière a fait ses preuves en Europe ainsi qu’en Amérique. Il est donc naturel de voir les nombres de franchises se multiplier dans les pays en voie de développement tels que ceux de l’Europe de l’Est, l’Asie Pacifique et l’Afrique du Nord.
La franchise figure parmi les techniques de gestion et de développement les plus prisées des entreprises. Ce qui lui a permis de connaître un essor remarquable ces dernières années un peu partout dans le globe. Le Maroc n’échappe pas à la règle, puisque la franchise constitue une source de plus en plus importante du revenu économique du pays.

26 mars 2022 - par Jihane Ziyan  
Marrakech - © Arnaud Galy - Agora francophone
Marrakech
© Arnaud Galy - Agora francophone

L’histoire de la franchise au Maroc

L’histoire de la franchise a débuté dans les années soixante au Maroc : le tout premier réseau inaugura le modèle de la franchise en 1962. Cependant, ce n’est qu’à partir de 1990 que ce mode d’organisation économique et industrielle a connu une expansion. En 1990, le l’entreprise américaine de transport touristique Scal était pionnière dans l’industrie du transport au Maroc. Une année après, un autre réseau américain, Hertz, vint se lancer en franchise au royaume, dans le but de bénéficier d’une meilleure notoriété internationale. Il a fallu attendre 16 ans, pour que la chaîne française de transport, Europcar, s’installe au Maroc.
Avec l’avènement de l’informatique et des nouvelles techniques digitales, diverses entreprises ont commencé à se franchiser au Maroc, c’était notamment le cas de la société française Pigier, qui a fait un essai définitif et indiscutable au Maroc, et ce en ouvrant des écoles d’initiation à l’informatique.


La franchise Orchestra Prémaman à Rabat
© Page FB de la franchise

Le marché de la franchise au Maroc

Le Maroc se positionne en 1re place sur le continent africain en termes de croissance économique. Il est indéniable que la franchise est un des moteurs de la croissance économique d’un pays, c’est dans cette perspective que le Maroc se positionne en 1re place sur le continent africain. Le ministère du Commerce et de l’Industrie du pays encourage les franchises internationales à venir s’installer au Maroc, et ce en mettant en place des réformes qui facilitent les transactions fiscales et qui viennent structurer le secteur. Selon les derniers chiffres d’une étude faite en 2017, le Maroc comptait 400 enseignes franchisées et 3200 points de vente. Les réseaux français tiennent une part importante dans la distribution des franchises, puisqu’on estimait que plus de 40 % des franchises étaient d’origine française (2017). Le Maroc a enregistré ces dernières années une forte expansion des chaînes de franchise dont 160 sont françaises.

Le marché de la franchise connaît une expansion fulgurante, et ce depuis quelques années. Le prêt-à-porter est la branche la plus dynamique dans l’industrie, et totalise plus d’un tiers des enseignes exploitées. Les secteurs d’activités concernés par ce développement des franchises vont au-delà du secteur de la restauration. Effectivement, parmi les secteurs d’activité, on retrouve : l’habillement et textile, l’ameublement, la cosmétique, l’immobilier, la location de voitures, la distribution…

Un eldorado pour les franchises françaises ?

Il est important de présenter la situation de la franchise et de montrer les opportunités qu’offre ce type de commerce pour l’économie marocaine. Il est tout aussi primordial de comprendre pourquoi les franchises françaises optent pour le Maroc.
Les clients nationaux et internationaux apprécient les produits de la franchise. Les raisons pour lesquelles le marché des franchises offre de belles perspectives sur le territoire marocain varient : l’occidentalisation du mode de consommation marocain dans les grandes villes en particulier, l’augmentation du tourisme, la modernisation des infrastructures ou encore l’augmentation du niveau de vie de la population. Il n’est que naturel de voir de plus en plus de franchises internationales s’installer au Maroc.

Il existe plusieurs raisons qui aident au succès de cette formule dans le territoire marocain et qui autorisent la duplication des points de vente des franchisés dans le but de créer un système commercial réussi et accessible pour la franchise.
Le gouvernement marocain s’est engagé depuis quelques années dans un processus national de modernisation de son économie et de son marché intérieur. C’est principalement la raison du développement rapide et exponentiel du marché de la franchise au Maroc. Dans cette perspective, le gouvernement continue à contribuer largement à la mise en place de plusieurs réformes et changements afin de moderniser son économie. Cela se voit notamment avec l’instauration d’infrastructures logistiques innovantes, la formation, la promotion et le financement des franchises.

Un autre facteur fondamental dans l’émancipation des franchises internationales en général, et françaises en particulier est le changement sociétal et économique de la vie quotidienne des citoyens marocains dans les grandes villes. Les habitudes de vie et consommation des Marocains ont changé et évolué pour converger vers un modèle plus moderne et international : occidentalisation du mode de consommation marocain dans les grandes villes en particulier, l’augmentation du tourisme, modernisation des infrastructures ou encore augmentation du niveau de vie de la population. Il n’est que naturel de voir de plus en plus de franchises internationales s’installer au Maroc.

L’impact culturel et sociétal des franchises françaises sur le Maroc

Le Maroc jouit d’une situation géographique privilégiée et stratégique, puisqu’il se situe entre l’Europe et l’Afrique. Il est donc évident que le rapprochement culturel avec les divers partenaires économiques joue un rôle important dans le développement des relations intercontinentales.
Plusieurs enseignes françaises sont des pionnières et des success-stories de la franchise au Maroc, comme les restaurants Paul, les magasins Decathlon, Carrefour…
L’adaptation des concepts français est beaucoup plus facile, notamment du point de vue de la langue, ce qui permet d’accélérer les implantations des sociétés et réseaux français sur le territoire marocain.la proximité culturelle et géographique avec la France qui permet, en outre, l’implantation aisée de marques françaises bénéficiant d’une forte notoriété dès leur lancement au Maroc.

Pour un consommateur marocain, la franchise est une notion étroitement liée aux marques françaises. En 2018, par exemple, 44 % des enseignes présentes sur le royaume étaient d’origine française, devant les enseignes nationales et américaines. Les habitudes de consommation des Marocains ont connu une évolution ces dernières années. La jeune génération, qui représente 45 % des Marocains, est la cible primaire des franchises, ce qui explique la similarité du commerce marocain à celui des pays européens.
Le Maroc attire les franchises françaises, et ceci revient à la stratégie régionale de promotion et de développement mise en place par les différentes régions et entités pour attirer les investisseurs et les franchises françaises. Le succès de la franchise au Maroc s’explique par la procédure d’accueil spécifique des activités délocalisées, mais également par les nombreux accords de libre-échange établis par le pays.

Cette similarité des modes de consommation marocain et français impacte le déploiement rapide des enseignes françaises et permet d’avoir une vitrine pour les produits de l’Hexagone. Les citoyens marocains ont une connaissance préétablie des produits français grâce à l’accès des Marocains aux chaînes de télévision françaises.
Le marché de la franchise ne cesse de prospérer au Maroc durant ces dernières années, avec l’installation de nouvelles enseignes internationales un peu partout sur le territoire. Le pays œuvre à créer un réseau adapté aux demandes et nécessités du marché économique intérieur et extérieur en termes d’investissement et d’innovations. Pour les professionnels de l’industrie de la franchise, il est sûr et certain que 2022 sera porteuse de progrès avant-gardistes ainsi que de nouvelles visions dans le domaine. Les franchises internationales sont un atout primordial dans l’installation d’une concurrence dynamique.


Partenariat entre Agora francophone et l’Ambassade de France au Maroc

Précédents Agora mag