Michaëlle Jean refuse de rendre les armes

Michaëlle Jean refuse de rendre les armes

La lutte électorale qui oppose Michaëlle Jean à Louise Mushikiwabo pour le poste à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie va bien au-delà de la question des dépenses jugées inappropriées qui ont entaché la réputation de la Canadienne dans les médias nationaux. Nombre d’enjeux géopolitiques et stratégiques entrent aussi en ligne de compte.

8 octobre 2018 - par La Presse (Montréal)

Lire l'article sur La Presse (Canada / Québec)