Mikołaj Bac

Mikołaj Bac

14 septembre 2021 - par Anna Baghdasaryan  
 - © Mikołaj Bac
© Mikołaj Bac

Étudiant en quatrième année en langue et littérature française à l’Université Jagellonne de Cracovie, lauréat du concours d’écriture créative « Raconte-moi ta francophonie », Mikołaj Bac est en pleine écriture de son premier roman. Voyager autour du monde, vivre dans un monde plus tolérant et plus ouvert aux autres : pour ce jeune Polonais de 23 ans, la recette du bonheur n’est pas si compliquée.

L’apprentissage des langues étrangères, l’histoire, la musique, la lecture, la photographie
argentique... Parmi les nombreuses passions de Mikołaj Bac, l’écriture et le voyage sont les plus prenantes. Lauréat des Olympiades nationales de langue et littérature polonaise, il a également remporté le deuxième prix au concours d’écriture créative Raconte-moi ta francophonie, organisé par l’Agence Universitaire de la Francophonie en Europe Centrale et Orientale.

« Mon université m’a informé qu’il y aurait un concours d’écriture créative et je me suis dit :
j’aime bien l’écriture, j’aime bien être créatif, j’ai beaucoup de souvenirs positifs au sujet des pays francophones, alors pourquoi pas ? Et comme ça, je me suis lancé dans cette aventure créative. Mon personnage était la ville de Liège, avec sa grisaille et sa beauté. C’est là que j’ai fait mon Erasmus. Dans mon texte j’ai parlé non seulement des aspects positifs, mais aussi des sujets qui m’énervaient. Je crois que c’est surtout la représentation de ce monde multidimensionnel, qui a intéressé la commission
 », raconte Mikolaj.

Aujourd’hui Mikołaj Bac étudie la langue et littérature française à l’Université Jagellonne de Cracovie. Il est également engagé dans les débats Oxford pour améliorer sa rhétorique et ses compétences orales. « J’ai toujours aimé apprendre les langues étrangères. D’abord j’ai étudié l’allemand et l’anglais. Puis je me suis dit que j’aimais bien la culture francophone et que je voudrais apprendre le français, l’une des langues les plus parlées sur les cinq continents. D’ailleurs, elle est la plus belle du monde pour moi. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’étudier les lettres modernes à Jagellonne. Ce qui était drôle pour moi, c’est le fait qu’avant mes études je ne connaissais pas un seul mot en français ».

Pour Mikołaj Bac la Francophonie, ce sont tous les êtres humains qui ont dans le cœur le français et la culture francophone, tous les livres ou toutes les personnes qui enrichissent la langue et le monde francophone en ajoutant leurs propres expériences. « La Francophonie m’apporte un autre point de vue que le mien en tant que Polonais. Elle me donne une opportunité de ne pas me fermer dans le monde borné par les frontières de ma langue ou
les frontières de mon pays. Je peux comprendre le monde de manière plus diverse et de plus je peux admirer une autre culture que la mienne
 ».

Même si Mikolaj est le lauréat du concours créatif Raconte-moi ta francophonie, il pense de ne pas encore avoir découvert complètement sa Francophonie. « Je suis sûr que la Francophonie a vraiment beaucoup à m’offrir et je reste impatient de la découvrir de façon intégrale. Pour l’instant, ma Francophonie c’est la littérature francophone que j’aime lire en version originelle, et bien sûr la ville de Liège, dont je suis tombé amoureux dès notre
première rencontre
 ».

Actuellement Mikołaj est en pleine écriture de son premier roman. Devenir écrivain et pouvoir voyager autour du monde : voilà tout ce dont il rêve. « Mais pour que mon bonheur soit complet, il faut que nous tous, nous vivions dans un monde plus tolérant et plus ouvert aux autres. Dans un monde, où chacun peut se sentir utile ».