Non, le président d’Haïti n’a pas été tué par l’OMS parce qu’il refusait de vacciner sa population contre le Covid-19

Non, le président d’Haïti n’a pas été tué par l’OMS parce qu’il refusait de vacciner sa population contre le Covid-19

13 juillet 2021 - par France Info 

L’enquête se poursuit après l’assassinat du président d’Haïti, Jovenel Moïse. Pourtant, des internautes pensent avoir d’ores et déjà trouvé les coupables. Plusieurs messages partagés sur les réseaux sociaux prétendent que Jovenel Moïse a été tué car il refusait de faire vacciner son peuple contre le Covid-19. Ils citent également d’autres présidents morts alors qu’ils étaient opposés au vaccin et pensent qu’il ne peut pas s’agir d’une "coïncidence". Le président d’Haïti avait pourtant accepté de faire vacciner la population. Les autres présidents cités n’ont, quant à eux, pas été assassinés.

Lire l'article sur France Info