Oumar Sall : « Nous nous battons pour faire des films avec peu de moyens »

Oumar Sall : « Nous nous battons pour faire des films avec peu de moyens »

3 mars 2019 - par RFI 

Le Fespaco s’est terminé samedi soir avec la victoire de « The mercy of the jungle » du réalisateur rwandais Joël Karekezi. Les producteurs africains ont été nombreux à faire le déplacement dans la capitale burkinabè. Le métier de producteur n’est pas toujours facile en Afrique où les moyens dédiés au cinéma sont généralement plutôt faibles. Notre invité est un producteur heureux, le Sénégalais Oumar Sall qui a déjà remporté deux étalons de Yennenga grâce au réalisateur Alain Gomis. Il évoque les joies et les difficultés de son métier.

Lire l'article sur RFI