Présidentielle : une élection sous pression djihadiste

Présidentielle : une élection sous pression djihadiste

16 novembre 2020 - par RFI 

Le 22 novembre 2020, se tiendront l’élection présidentielle et les législatives au Burkina Faso. Treize candidats sont en lice au poste suprême, dont l’actuel président Roch Marc Christian Kaboré qui brigue un second mandat. Un scrutin sous surveillance dans un pays sahélien particulièrement touché par les violences djihadistes. Qui pourra voter alors qu’un tiers du territoire semble inaccessible ? Comment assurer la sécurité des candidats et des électeurs ? Quelle légitimité pour ces élections ?

Lire l'article sur RFI