RD CONGO - Insécurité alimentaire, effet direct de la COVID-19

RD CONGO - Insécurité alimentaire, effet direct de la COVID-19

Photographie
14 mars 2022 - par Ley Uwera 
 - © Ley Uwera
© Ley Uwera

C’est dans la zone zone rurale de Kimwenza à une trentaine de kilomètres de Kinshasa que Pika Serafine, la vingtaine vient acheter des légumes pour ensuite les revendre au grand marché du centre de Kinshasa. « Le Covid a presque tout détruit, se lamente Serafine. Nous achetions à 5000 francs congolais. Les choses marchaient bien. Aujourd’hui si vous n’avez pas 30 000 c’est difficile d’avoir certains produits. »
En milieu urbain, les principaux facteurs de l’insécurité alimentaire sont entre autres, les effets de la pandémie de la COVID-19 et la hausse des prix des denrées alimentaires. Une grande partie de la population de la ville de Kinshasa à du mal à trouver de quoi se nourrir. La RDC est pourtant censé être le grenier de l’Afrique !


Article écrit dans le cadre de la création d’un réseau international de jeunes journalistes enquêtant sur les Objectifs de développement durable afin de sensibiliser les populations au respect de ceux-ci.
Organisation Internationale de la Francophonie ; Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (France) ; Ministère de la Francophonie (Québec) : Principauté d’Andorre.
Avec le soutien de l’École supérieure de journalisme de Lille (France) et de l’Institut francophone du Développement durable (Québec).


Galerie photos

Précédents Agora mag