Sans les Autochtones, le projet de loi 96 sera une « deuxième colonisation »

Sans les Autochtones, le projet de loi 96 sera une « deuxième colonisation »

8 juin 2021 - par La Presse (Montréal) 

Le grand chef mohawk de Kanesatake demande au gouvernement Legault d’inclure les notions de protection du territoire, des langues et de la culture des Premières Nations dans sa tentative de faire reconnaître le Québec comme nation dans la constitution canadienne et d’y enchâsser le français comme seule langue officielle.

Lire l'article sur La Presse (Québec)