Si l’État meurt, personne ne demeure

Si l’État meurt, personne ne demeure

13 juillet 2021 - par Le Faso.net 

Aux premières heures du mercredi 7 juillet 2021, des hommes armés non identifiés, comme l’annoncerait un communiqué burkinabè, ont attaqué la résidence du président de la République d’Haïti. Ils ont assassiné le président et blessé son épouse. Comment se fait-il que cela ait pu se produire ? Comment ce pays a-t-il glissé peu à peu dans la violence au point que l’État ne puisse même pas garantir la sécurité à son chef et à sa famille ? Quel est le poids de l’histoire et de la géographie dans cette descente inexorable aux enfers d’Haïti ? Regardons Haïti avec les larmes aux yeux et le cœur triste et surtout lisons entre les lignes ce qui est à l’œuvre chez nous.

Lire l'article sur Le Faso