"Si l’ours disparaît, mon métier va mourir" : le plaidoyer d’une bergère en Béarn

"Si l’ours disparaît, mon métier va mourir" : le plaidoyer d’une bergère en Béarn

16 juin 2020 - par France Télévision 

"Quand j’entends certains dire que l’ours est incompatible avec le pastoralisme, c’est un mensonge. Les bergers ont toujours dû cohabiter avec lui." C’est en effet entre Aspe et Ossau que se trouvait le dernier refuge de l’animal dans la chaîne avant les premières réintroductions d’ours slovènes en 1996. Pour Élise Thébault, l’animal est un "bouc-émissaire" des difficultés – prix, concurrence étrangère, rareté des terres – du monde agricole.

Lire l'article sur France Télévision