Tête de proue d’une intégration énergétique euro-africaine

Tête de proue d’une intégration énergétique euro-africaine

9 février 2020 - par La Tribune afrique 

Depuis 2009, le Maroc s’est engagé dans une profonde transformation énergétique pour porter la part du renouvelable à 52 % à l’horizon 2030. Toutefois, les ambitions nationales ne se limitent pas aux frontières du royaume chérifien qui entend déployer sa stratégie sur l’autre rive de la méditerranée et devenir la prochaine plateforme industrielle des énergies propres en Afrique.

Lire l'article sur La Tribune Afrique (France)