Une "emprise" : la radicalité est devenue un trait majeur de l’université

Une "emprise" : la radicalité est devenue un trait majeur de l’université

23 septembre 2020 - par Marianne 

Comme l’écrivait Max Weber, les principes éthiques exigent de ne pas "débiter du haut d’une chaire, au nom de la science, des verdicts décisifs concernant la conception du monde" (Essais sur la théorie de la science). Or la radicalité est devenue un trait majeur de l’université – pour reprendre l’expression de Pierre Nora à propos de la société tout entière – au point de porter atteinte, non seulement à ses missions fondamentales, mais plus directement, à son public captif et vulnérable sur de nombreux plans.

Lire l'article sur Marianne (France)